A lire aussi

09-12-2019 17:45

Pilule contraceptive à prendre une seule fois par mois? C'est possible !

Le taux d’efficacité de cette pilule contraceptive est proche de 100%... mais le cachet n’a, pour…
Rejoignez nous sur :
Monde

Le prix Booker consacre une oeuvre de fiction anglophone. Des «plumes» sont en lice comme Margaret Atwood et Salman Rushdie.

Le Booker Prize, prestigieux prix littéraire britannique consacrant depuis 50 ans des oeuvres de fiction en anglais, sera décerné ce lundi à l'un des six écrivains nominés, parmi lesquels des plumes de renom comme Margaret Atwood et Salman Rushdie. Lancé en 1969, le Booker Prize récompense chaque année l'auteur du «meilleur roman écrit en anglais et publié au Royaume-Uni» de 50000 livres (environ 57'200 euros), et l'assure d'une notoriété internationale immédiate.

Parmi les six finalistes sélectionnés cette année figurent quatre femmes. La romancière et poétesse canadienne Margaret Atwood, déjà récompensée par un Booker Prize, est nominée cette fois pour «Les Testaments» («The Testaments»), la suite très attendue de «La Servante écarlate» («The Handmaid's Tale»), dystopie misogyne terrifiante qui s'est érigée en véritable manifeste féministe à l'ère du mouvement #MeeToo.

Le président du jury, Peter Florence, a qualifié «Les Testaments» de «roman sauvage et magnifique qui nous parle aujourd'hui avec conviction et puissance». «Atwood a placé la barre exceptionnellement haut. Elle s'envole», a-t-il salué. Le livre «La Servante écarlate», publié en 1985, est devenu une série TV à succès en 2017 qui a relancé les ventes du roman, dont l'édition anglaise a atteint huit millions de copies dans le monde entier.

Souvent citée pour le prix Nobel de littérature, Margaret Atwood, 79 ans, a déjà remporté le Booker Prize en 2000 pour son roman historique «Le Tueur Aveugle».

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages