A lire aussi

11-11-2019 09:40

Bolivie : Evo Morales annonce sa démission

Le président bolivien Evo Morales a annoncé dimanche à la télévision qu’il quittait ses fonctions.…
Rejoignez nous sur :
Monde

Deux hommes d'affaires, soupçonnés d'avoir aidé l'avocat personnel de Donald Trump dans ses efforts pour obtenir l'aide de Kiev contre un rival du président, étaient en détention jeudi pour violation des lois sur le financement des campagnes électorales.

Lev Parnas et Igor Fruman, nés respectivement en Ukraine et au Bélarus mais désormais citoyens américains, sont accusés d'avoir dissimulé l'origine étrangère de dons octroyés en 2018 à des campagnes électorales, selon l'acte d'accusation rédigé par un procureur de Manhattan, consulté par l'AFP.

Les deux hommes, qui ont en mai 2018 donné 325.000 dollars au profit de la campagne de réélection de Donald Trump, ont été arrêtés mercredi soir et doivent comparaître jeudi devant un juge de Virginie, selon le Wall Street Journal.

Les démocrates, qui ont ouvert une procédure de destitution contre le président, s'intéressent aussi à ces deux hommes, qu'ils avaient convoqués pour des dépositions à la Chambre des représentants jeudi et vendredi.

Les démocrates les soupçonnent d'avoir servi d'émissaires à Rudy Giuliani, l'avocat personnel du président, dans ses efforts pour obtenir que l'Ukraine fournisse des informations compromettantes sur Joe Biden, bien placé pour affronter le milliardaire républicain lors de la présidentielle de 2020.

Selon les médias,  Parnas et Fruman auraient notamment aidé Rudy Giuliani à rencontrer à New York Iouri Loutsenko, alors procureur général ukrainien.

Lors d'un échange téléphonique fin juillet, Donald Trump avait demandé à son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky de "se pencher" sur Joe Biden et d'entrer en contact avec Rudy Giuliani.

Cet appel, rendu public après l'intervention d'un lanceur d'alerte, a justifié l'ouverture de l'explosive procédure de destitution à son encontre.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages