A lire aussi

14-12-2019 15:28

Alerte météo : Chutes de neige et rafales de vent parfois fortes lundi et mardi dans plusieurs provinces du Royaume

Résultat de recherche d'images pour "Chutes de neige leseco.ma"
Des chutes de neige (1300 m) et des rafales de vent, parfois fortes, du niveau orange sont…
Rejoignez nous sur :
Maroc

L’événement sera dédié à la célébration des 30 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant.

Sous le haut patronage du roi et de la présidence effective de SAR la princesse Lalla Meryem, l’Observatoire national des droits de l’enfant (ONDE) organise à partir d’aujourd’hui à Marrakech (du 20 au 23 novembre) la 16e édition du Congrès national des droits de l’enfant.

L’édition de cette année sera notamment marquée par la célébration des 30 années d’existence de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE), une convention dont le royaume fait partie des premiers pays à l’avoir ratifiée. Ce sera donc l’occasion de dresser le bilan de la situation de l’enfance depuis 1989 mais aussi de jeter les bases d’une nouvelle feuille de route nationale où l’enfant sera placé au cœur du dispositif. Autrement dit, le Congrès national des droits de l’enfant de cette année s’inscrira dans une démarche à la fois rétrospective et prospective.

Plus de 3.000 participants y sont attendus parmi lesquels figurent des membres de l’Exécutif, des responsables publics, des personnalités onusiennes, des représentants de la société civile et du secteur privé ainsi que des enfants membres du groupe des enfants parlementaires qui saisiront l’opportunité pour célébrer les 20 ans du Parlement de l’enfant. Tout ce monde engagera la réflexion pour répondre à deux questions : comment faire de l’enfant, grande richesse du pays et du continent un levier de développement ? Comment ériger l’enfant en priorité nationale ? Les résultats de ces réflexions permettront de jeter les bases d’une nouvelle feuille de route intégrée qui permettra au Maroc d’optimiser son potentiel humain, véritable richesse immatérielle qui accompagne la réalisation de ses ambitions économiques, politiques, sociales et culturelles.

Créé en 1995, au lendemain de la ratification par le Maroc, en 1993, de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant (CIDE), l’ONDE est placé sous la présidence de la princesse Lalla Meryem. L’ONDE est une institution indépendante chargée d’assurer le suivi de la mise en œuvre de l’application de la Convention des Nations-Unies relative aux droits de l’enfant, notamment par le suivi et la veille de la situation de l’enfant. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages