A lire aussi

10-12-2019 20:51

La révision du système pénal requiert un renouvellement législatif des textes

La révision du système pénal requiert un renouvellement législatif des textes régissant les établissements pénitentiaires (M. Ramid)
Le processus de révision du système pénal par l’adoption des deux projets du Code pénal et du Code…
Rejoignez nous sur :
Maroc

La gendarmerie de Tamaris a arrêté une Américaine active dans le tournage des films pornographiques dont les héros sont son mari marocain et une femme mariée.

La gendarmerie a présenté les trois accusés devant la Cour correctionnelle du Tribunal de première instance d’Ain Sbaa, pour leur implication dans le tournage de films à contenu pornographique, dans une villa de Tamaris. Les films étaient publiés sur des sites pour adultes et réalisaient des taux de visionnage élevés, rapporte Assabah dans son tirage du 3 septembre. 

Le quotidien ajoute que les trois suspects ont été arrêtés en flagrant délit mardi, suite à la perquisition de la villa par la gendarmerie. La perquisition s’est faite suite à une plainte de l’époux de l’une des accusées, qui suspectait sa femme d’infidélité conjugale, suite à ses visites récurrentes à ladite villa, suspicions qu’il a officiellement signées auprès de la gendarmerie qui a pris les mesure légales. Suite à la perquisition de la villa, il s’est avéré que l’affaire dépasse l’infidélité conjugale, puisqu’il s’agit de tournage de contenu pornographique à but lucratif.

L’accusée a, au début, nié les accusations d’infidélité prétextant une amitié avec la ressortissante américaine, mais la perquisition a permis la saisie de matériel de tournage et de montage, ainsi que des métrages mettant en cause l’accusée et le mari marocain de la ressortissante américaine. Une enquête a été ouverte sur la possibilité d’implication d’autres personnes dans le tournage de films similaires, ajoute Assabah.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages