A lire aussi

13-09-2019 16:24

Adam Bessa : “Faire ce film est une grande responsabilité”

Il a brillé dans «Mosul», une fiction politique qui traite d’une unité d’élite irakienne qui s’est…
Rejoignez nous sur :
Maroc

 

Des traitements de faveur et dissimulations de documents afin d’assigner des marchés de wilayas et provinces à des sociétés amies ont poussé le ministère de l'Intérieur à diligenter plusieurs enquêtes.

Dans son édition du vendredi 16 août, le quotidien arabophone Assabah rapporte que Zineb El Adaoui, wali et inspectrice-générale du ministère de l’Intérieur a programmé, lors d’une réunion avec de hauts responsables de l’inspection générale d'administration territoriale, une cinquantaine de visites d’inspections sur le terrain. Le but est d’enquêter au sein des départements des marchés publiques dans près de 40 wilayas et provinces ayant attiré la suspicion.

Les sources d’Assabah affirment que des enquêtes seront ouvertes après les vacances de l’aïd au sujet d'une multitude de dépassements qui ont touché l’assignation d’offres publics au sein de certaines wilayas et provinces du royaume. La même source développe que cette décision de l’inspection générale intervient suite à la réception d'un tas de plaintes émanant d’entrepreneurs dont les dossiers ont été dissimulés ou volés par de «hauts fonctionnaires» des département des marchés publics, favorisant ainsi les entreprises de leurs «amis».

Selon des sources de différentes provinces, de hauts fonctionnaires ont été convoqués d’urgence pour être questionné à ce sujet. L’administration centrale du ministère a également interrogé certaines responsables des provinces afin d'avoir le maximum d’informations sur le sujet. L'enquête se poursuit et plusieurs responsables se sentent d'ors et déjà sur un siège éjectable. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages