A lire aussi

12-12-2019 13:12

Accord de Paris: Bon point pour le Maroc

Le Maroc figure parmi les rares pays du monde ayant pris des mesures pour honorer leurs…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Automobile

C’est aujourd’hui que débute officiellement la commercialisation de la nouvelle 208 dans le réseau de Sopriam, l’importateur national de Peugeot. Design, technologies et agrément de conduite se réunissent dans cette citadine polyvalente que nous venons tout juste de tester et qui est inévitablement promise au succès.

Un mois après son lancement en France, la nouvelle Peugeot 208 est enfin disponible à la vente dans le réseau national de la marque. Elle est l’aboutissement d’un long processus entamé il y a plusieurs années, d’abord avec son développement conceptuel puis par son industrialisation dans l’usine marocaine de PSA, basée à Kénitra. Un site qui, à terme, en produira 200.000 unités par an, contribuant ainsi à l’essor de l’industrie automobile nationale ainsi qu’aux exportations qui devraient représenter quelque 80% de cette production. En attendant, c’est dans les showrooms de Sopriam que cette nouvelle 208 s’apprête à créer une certaine effervescence tant elle est attendue par la clientèle. Des acheteurs d’abord attirés par le physique très sexy de cette française.

Qualifiée d’«irrésistible»
Accrocher dès le premier regard et susciter l’émotion. Voilà, entre autres, ce qu’imposait le cahier des charges de la 208. Une requête à laquelle les designers de Peugeot se sont pliés et avec un certain talent au vu du look réussi de la 208. Celle-ci affiche une ligne en totale rupture avec sa devancière tout en respectant les derniers codes esthétiques de la marque. À commencer par la signature lumineuse à trois griffes qui figure à l’avant comme à l’arrière. La face avant plait indéniablement par son capot nervuré et surtout ses LEDs en forme de longs crocs qui mordent jusque bas dans le bouclier contribuant au caractère racé de cette lionne. Au passage et concernant cette partie, on précisera cependant que seule la finition haute profite de ces crocs lumineux, le premier niveau se contentant d’une bande de plastique noire tandis que la finition intermédiaire l’habille de chrome. Le profil dénote d’une légère inclinaison de la ligne de toit vers une poupe savamment sculptée avec comme point d’orgue un bandeau noir courant sur toute la largeur du coffre et reliant les feux à trois griffes. Autant de détails stylistiques qui laissent les responsables de la marque qualifier cette nouvelle 208 d’«irrésistible»… à juste titre.

À bord, le culte de la différence
Une silhouette encore plus aguicheuse lorsqu’elle s’habille de l’une des teintes vives que compte le nuancier de ce modèle et notamment le «Jaune Faro», le «Bleu Vertigo» et le «Rouge Elixir». Avec une longueur mesurée à 4,05 mètres, la 208 a grandi de 9 cm par rapport à sa devancière, s’inscrivant dans la moyenne supérieure du segment. Idem pour son coffre qui affiche un volume de 265 litres tout en préservant un espace habitable correct et suffisant pour un jeune couple et ses enfants. Par ailleurs, il est certain que cette 208 plaira encore plus par sa beauté intérieure, plaisante par ses habillages de bonne facture et surtout son poste de conduite i-Cockpit. Celui-ci, généralisé sur toute la gamme Peugeot, s’articule autour d’un combiné d’instrumentation numérique placé tout en hauteur, un petit volant ainsi qu’une console légèrement tournée vers le conducteur et aux touches façon «piano». Un aménagement clairement orienté vers l’ergonomie et le bien-être du conducteur.

Agréable à conduire, en essence comme en diesel
Pour son lancement, la nouvelle 208 donne le choix entre deux motorisations : le 1.2 l essence de 75 ch et le diesel 1.5 HDI de 92 ch qui sont tous deux associés à une boîte manuelle à 5 vitesses. Deux versions que nous avons pu tester la semaine dernière dans les environs d’El Jadida. Dès les premiers tours de roues, la 208 a révélé une belle agilité et même un certain agrément de conduite, notamment dans sa version diesel. Freinage et liaisons au sol ne prêtent pas non plus à la critique, faisant que le comportement de l’auto s’avère globalement sain. S’agissant des équipements, trois finitions sont d’emblée disponibles au catalogue de Sopriam à savoir, Access, Active et Allure (voir ci-dessous). Il faudra attendre 2020 et notamment sa grande échéance, le Salon Auto Expo pour voir l’offre s’enrichir d’autres versions, la boîte automatique ou encore la finition un brin sportive «GT Line». D’ici là, la nouvelle 208 se sera assurément bien diffusée sur nos routes, forte d’un positionnement très compétitif avec des prix de lancement qui vont de 123.000 à 174.900 DH et qui contribueront à en faire un joli succès commercial.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages