A lire aussi

06-12-2019 03:00

Météo: le temps qu'il fera ce vendredi

Résultat de recherche d'images pour "météo leseco"
Voici les prévisions météorologiques pour la journée du vendredi 06 décembre 2019, établies par la…
Rejoignez nous sur :
Économie

 

La troisième étape de la caravane agricole 2017 de l’OCP, organisée les 14 et 15 novembre à Sidi Smaïl dans la région d’El Jadida s’est penchée sur la fertilité du sol qui est toujours le point central dans les mesures prises par l’office. Si cette étape se focalise sur la filière des céréales et légumineuses, elle continue à mettre l’accent sur l’importance de l’utilisation rationnelle des engrais afin d’améliorer le rendement et de préserver le sol. Pour cela, la formule  est simple. Chaque sol possède des paramètres de fertilité typiques et les engrais utilisés doivent être choisis conséquemment. «Cette caravane est destinée à l’accompagnement des agriculteurs. Notre objectif est de leur fournir les conseils et les informations nécessaires afin qu’ils puissent choisir de manière optimale les engrais adaptés à leur sol. Une mauvaise utilisation peut endommager le sol à long terme», précise Abdelhak Kabbabi, directeur des ventes, chargé du marché local.

Des objectifs quantifiés
Comment se préparer à la saison agricole ? Comment utiliser les engrais ? Quels sont les meilleurs produits adaptés au sol à choisir ? C’est en somme les questions auxquelles les experts agricoles ont tenté de fournir une réponse, au profit des 3.500 agriculteurs de la région de Doukala accueillis quotidiennement. À leur disposition, des ingénieurs agricoles de l’OCP se chargent de leur fournir, précisément, des conseils concernant les formules adaptées à leurs cultures et au sol de leurs parcelles. Historiquement, les formules de fertilisation utilisées au Maroc de manière générale ont fini à cause d’un manque de mise à jour, d’appauvrir les sols. Cette situation a poussé l’OCP à agir afin de généraliser l’usage d'une formule contenant tous les éléments nécessaires à la fertilité du sol. En collaboration avec le ministère de l’Agriculture, l’OCP a en effet mis en place un projet global d’analyse du sol sur tout le territoire national, Fertimap.

Fertimap
C’est le nom du projet «Carte de la fertilité» de l’OCP et du ministère de l’Agriculture, réalisée par les experts de l’Inra, l’IA et l’ENA. Au cours de ce projet, 33.000 parcelles, couvrant une superficie globale de plus de 8 millions d’hectares, soit environ 85% des terres agricoles au Maroc, ont été analysées afin de jauger la fertilité des sols dans le royaume. Les recommandations fournies par le site web du projet (www.fertimap.ma) se basent sur ces analyses afin de conseiller l’agriculteur sur la nature de l’engrais utilisé. Pour plus de protection du sol, une formule générale est prescrite. Elle contient assez de potassium, d’azote et de phosphore, les trois éléments indispensables à la fertilité de chaque sol.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages