A lire aussi

13-12-2019 11:52

En chiffres, comment le smartphone peut-il détruire la vie sexuelle des couples

Première de son genre au Maroc, la recherche sur l’impact des smartphones sur les performances…
Rejoignez nous sur :
Dernière minute

C’est une situation surréaliste et en même temps dangereuse que vit le secteur du transport en commun par bus à Casablanca. Selon le maire de la ville, «l’autorité délégante n’a autorisé aucune entreprise privée, hormis Alsa à Casablanca, à exploiter ce service», avance-t-il face à la presse, le 31 octobre. Dans les faits, les sociétés Chenaoui Bus et Lux Bus n’ont plus d’agrément d’exploitation de ce service depuis 2009, date fixée à l’époque pour unifier ce service avec un seul délégataire. Une opération jamais réalisée. Depuis, ces sociétés opèrent dans un flou juridique, mettant en danger la vie des usagers casablancais

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages