Imprimer
Affichages : 1355

Un nouvel arrêté du département de l’Économie et des finances approuve la circulaire de l’autorité marocaine des marchés des capitaux relative aux opérations et informations financières. Ainsi, tout appel public à l’épargne doit être précédé d’un visa de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) après que les parties concernées soumettent à l’autorité un prospectus destiné au public, conformément aux modalités qui sont fixées par la circulaire. Parmi les principales exigences, la rédaction dans un style neutre des informations financières «sans atténuer l’aspect défavorable de l’information, ni en accentuer l’aspect favorable», selon les nouvelles mesures.