A lire aussi

09-12-2019 15:48

La Cour française de cassation déboute Benzema

La Cour de cassation a rejeté, ce lundi, le pourvoi du footballeur Karim Benzema, qui contestait…
Rejoignez nous sur :
Culture

Pour répondre efficacement aux besoins du Maroc moderne et en suivant de près les évolutions permanentes de la connaissance, l’université privée de Fès (UPF) s’est inscrite dans une nouvelle stratégie qui consiste à préparer les étudiants aux métiers de l’ère numérique.

L’université privée de Fès (UPF) se prépare à de grands changements conformément au nouveau système de formation au Maroc qui entrera en vigueur à partir de 2020. Pour accomplir efficacement ses missions, l’université marocaine dans son ensemble a besoin de connaître un développement durable fondé sur la qualification des ressources humaines et matérielles et sur l’interaction positive avec son environnement. L’UPF, partie prenante dans ce chantier, par sa représentativité en tant qu’université reconnue, au sein de la Conférence des présidents d’université, a participé activement à l’élaboration de propositions et de résolutions issues de plusieurs ateliers touchant aux différents aspects du système. Lesquels ateliers ont abouti à la nécessité d’une refonte de l’architecture pédagogique, d’une offre de formation avec des parcours et des référentiels de compétence clairs et compréhensibles, de la maitrise des langues enseignées et de la diversification des langues d’enseignement, du déploiement d’une pédagogie de réussite par l’accompagnement de l’étudiant, de la mise en place d’un système efficient d’orientation et de réorientation, de la préparation des jeunes générations à un marché de l’emploi en pleine mutation,… Telle est la vision que partage l’établissement d’enseignement supérieur privé reconnue par l’état situé à Fès avec toutes les autres universités engagées dans ce chantier pédagogique, pour une «université renouvelée» afin de répondre aux attentes du projet de société citoyen, démocratique et de développement, adopté par le royaume.

Cursus de formation innovants
En effet, l’UPF a fait le choix stratégique d’une taille maitrisable adaptée au contexte régional et qui évite la confusion entre l’ampleur des moyens utilisés et la certitude de l’efficience, de l’efficacité et de l’effectivité. «Cette démarche consiste à s’adapter à la nouvelle configuration mondiale, à revoir nos démarches et approches en quête de la qualité des biens et services, et à se projeter dans l’avenir tout en ralliant performance et crédibilité», explique Mohammed Aziz Lahlou (photo), président de l’UPF. «Elle permettra ainsi de répondre aux grands enjeux sociétaux du 21ème siècle en termes de préparation des jeunes générations à un marché de l’emploi en pleine mutation: pédagogie adaptée aux étudiants digital native, connaissances disciplinaires profondes, compétences humaines indispensables à une carrière réussie, multilinguisme, autonomie, capacité de rebond, prise d’initiative, créativité, innovation, esprit critique,…», a-t-il ajouté. Pour ce faire, le management de l’UPF adapte son offre de formation de manière générale, pour la faire sortir des sentiers battus des disciplines classiques cloisonnées pour aller vers des cursus de formation innovants, transversaux, et polyvalents.

«Ainsi, lorsque notre lauréat sera appelé, après sa formation, à devenir manager – décideur, il serait outillé d’une triple compétence :sa spécialité d’origine, des outils de décision et des aptitudes managériales et individuelles pour être efficace et performant», souligne Mohammed Aziz Lahlou. Déjà, pour cette nouvelle rentrée de nouvelles filières voient le jour à l’UPF. Ainsi, les filières «Transformation Digitale» croisant plusieurs spécialités du monde de l’information et du numérique et la filière «Génie des Systèmes Embarqués» orientée vers les secteurs de l’aéronautique et de l’automobile, viennent étoffer l’offre de formation de l’établissement afin d’accompagner les défis sociétaux et économiques marocains et internationaux, en l’occurrence l’implication de l’intelligence artificielle au niveau de plusieurs programmes de recherche et d’innovation technologique. La rentrée universitaire, verra aussi le lancement effectif de l’incubateur Kub789 au sein de l’université privée et ce dans le but d’accompagner des porteurs de projets entrepreneuriaux innovants des Startups et des étudiants de l’UPF. Concernant la recherche scientifique, la rentrée 2019/2020 connaîtra la participation des enseignants chercheurs de l’université à plusieurs congrès scientifiques organisés ou co-organisés par l’UPF, du 21 au 23 novembre 2019, à Marrakech, à l’instar de «3th edition of International Conference Europe Middle East &NorthAfrica On Information System Technology and Learning Researchs». 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages