La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a tenu son Assemblée générale ordinaire lundi 16 septembre 2019 au Palais des congrès Mohammed VI à Skhirat.

A l'ouverture de l’AG, le ministre de la Jeunesse et des sports, Rachid Talbi Alami, a salué le travail accompli par la FRMF pour promouvoir le football national, notant que les clubs doivent être pleinement impliqués dans des ateliers destinés à les transformer en sociétés sportives et se conformer à la loi.

Structuration

Pour sa part, Faouzi Lekjaâ, président de la Fédération royale marocaine de football, a souligné la nécessité de retrousser les manches afin de mettre sur la bonne voie le football national. Le discours du président s’est étalé sur la nouvelle structure de la fédération, qui reposera désormais sur de nouveaux pôles majeurs, tels que la formation, le marketing et les relations internationales.

Lors de cette AG, Jamal Kaouachi, président du Comité central d'arbitrage, a annoncé que la technologie d'assistance vidéo "VAR" sera adoptée à partir des demi-finales de la Coupe du Trône, affirmant que la FIFA organisera des formations pour les arbitres marocains.

Rapports

Après avoir lu et discuté les rapports moral et financier, les membres fédéraux les ont approuvés à la majorité. La FRMF a confirmé avoir dépensé pour la période du 1er juillet 2018 au 30 juin 2019 un montant de 82 milliards de centimes. Selon le rapport financier de la FRMF, 44 millions de dirhams ont été consacrés à la gestion technique, tandis que les dépenses de la ligue professionnelle s'élevaient à 267 millions de dirhams, 92 millions de dirhams pour les ligues amateurs et 198 millions de dirhams pour l’ensemble des équipes nationales.

 Elections

Ensuite, l’assemblée générale a approuvé la liste des membres du nouveau bureau exécutif de la FRMF ainsi que le projet de statut type des Ligues régionales du football. La proposition de créer la Ligue nationale de football féminin et la Ligue nationale de football a aussi été validée.

La CAF embourbée dans la corruption

Le président de la Fédération royale marocaine de football a appelé les responsables des clubs nationaux à défendre les intérêts du football marocain à travers les postes qu’ils occupent dans les instances des fédérations africaine et arabe de football. «N'attendez pas que la fédération et son président s'occupent du sort de vos équipes au niveau international. Vous devez contribuer activement à la défense des intérêts du football marocain», a déclaré le patron de la FRMF.

Lekjaâ a appelé les responsables des clubs nationaux à «lutter contre la corruption qui «s’agrandit davantage et règne en maître au sein de la CAF». Le président de la fédération s'est également engagé à divulguer plusieurs informations sur cette corruption et parler longuement de la vérité de ce qui se trame au sein de la CAF, le moment venu.

Le Flash Sport

0
Partages
0
Partages