A lire aussi

14-09-2019 20:00

Radouane Abassi, ce prof de maths qui rappe sur Pythagore

 Dans ses clips, "pas de kalachnikov" ni de violence, mais des compas, des statistiques et…
Rejoignez nous sur :

L’École Polytechnique (France) et l’Université Euromed de Fès s’engagent à donner un nouveau souffle à leur coopération universitaire, ainsi qu’à créer de nouvelles opportunités de formation et de recherche. Les deux parties viennent de signer une nouvelle convention pour la mise en oeuvre des formations co-diplômantes, particulièrement dans le domaine de l’énergie et de l’environnement.

L’Université Euromed de Fès (UEMF) vient de conclure un nouvel accord de coopération avec l’École Polytechnique. S’appuyant sur un partenariat stratégique d’excellence Maroc- France, notamment dans le domaine de l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, les deux parties s’engagent à donner un nouveau souffle à leur coopération universitaire, à créer de nouvelles opportunités de formation et de recherche et à promouvoir des actions internationales et interculturelles communes. Cette collaboration renouvelée entre l’École Polytechnique et l’UEMF vient confirmer l’intérêt réciproque des deux institutions de développer et de mettre en oeuvre des formations co-diplômantes, particulièrement dans le domaine de l’énergie et de l’environnement.

L’École Polytechnique contribuera également au développement de la nouvelle composante de l’UEMF (l’École Euromed d’ingénierie digitale et d’intelligence artificielle), et ce, en associant l’ensemble de l’écosystème de l’école française à ce projet. Cette collaboration vise aussi à renforcer le déploiement d’approches pédagogiques innovantes basées sur les Massive Open Online Course (MOOC). Présentés lors de cette rencontre par Catherine Mongenet, directrice de GIP FUN-MOOC, les MOOC, formations en ligne ouvertes à tous, peuvent accueillir un grand nombre de participants. Ces derniers, enseignants et élèves, sont dispersés géographiquement et communiquent uniquement par Internet. Des ressources éducatives libres sont souvent utilisées. Dans le monde anglophone, il peut arriver que plus de 100.000 personnes soient réunies pour un cours. Largement internationalisée (40% de ses étudiants, 39% de son corps d’enseignants), l’École Polytechnique associe recherche, enseignement et innovation au meilleur niveau scientifique et technologique. Sa formation promeut une culture d’excellence à forte dominante scientifique, ouverte sur une grande tradition humaniste.

À travers son offre de formation – bachelor, cycle ingénieur polytechnicien, master, programmes gradués, doctorat, formation continue – l’École Polytechnique forme des décideurs à forte culture scientifique mais toutefois pluridisciplinaires, les exposant à la fois au monde de la recherche et à celui de l’entreprise. Avec ses 23 laboratoires, dont 22 sont des unités mixtes de recherche avec le CNRS, le Centre de recherche de l’École polytechnique travaille aux frontières de la connaissance sur les grands enjeux interdisciplinaires scientifiques, technologiques et sociétaux. Il faut noter que cet accord a été signé au siège du ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique par Frank Pacard, directeur de l’Enseignement et de la recherche de l’École Polytechnique, et Mostapha Boumina, président de l’Université Euromed de Fès. L’accord a été conclu en présence de Frédérique Vidal, ministre française de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, et de Said Amzazi, ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

0
Partages
0
Partages