A lire aussi

02-12-2019 12:25

COP25: Le Maroc mobilisé

Les travaux de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP25) se sont…
Rejoignez nous sur :

 

 

Le nombre des nouveaux inscrits dans les six établissements universitaires de l'UCD, a atteint, pour la rentrée universitaire 2019-2020, quelque 7.592 étudiants, alors que le nombre total est de 23.511 étudiants.
 
L'Université Chouaïb Doukkal d'El Jadida a dévoilé son projet de développement, qui consiste à intégrer l'établissement aux nouvelles transformations à venir, sur le plan national et local. 
 
Le président de l'université, Yahya Boughaleb, a mis en avant les 4 leviers stratégiques de ce projet, à savoir la pluridisciplinarité d’une offre de formation adaptée au monde du travail, l'encouragement de la recherche pour l'innovation, un partenariat dynamique et bénéfique entre les acteurs socio-économiques et, enfin, une gouvernance moderne, participative dans la prise de décision.
 
Ce projet de développement, souligne-t-il, reflète la volonté de l'UCD de confirmer le rôle primordial qui lui revient comme institution «produisant le savoir et les compétences, pour accompagner le développement aussi bien des programmes nationaux structurants dans lesquels est engagé le Royaume, que les stratégies de développement de la Région Casablanca-Settat et du territoire de Doukkala».
 
Ce chantier pédagogique s’oriente vers plus de diversification et de professionnalisation de l’offre de formations en adéquation avec les besoins sur le marché. Il intègre la réforme du cycle licence, qui consiste à renforcer, en plus des compétences académiques, les compétences linguistiques et transversales des étudiants, à mettre en place des dispositifs d’orientation et d’accompagnement permettant d’améliorer les rendements internes et externes particulièrement dans les établissements à accès ouvert, a-t-il ajouté. 
 
Des activités de recherche scientifique et d’innovation sont également comprises, elles visent à consolider les pôles de recherches autour de thématiques regroupant des laboratoires, la fédération des structures des études doctorales et pour plus d’efficacité d’accompagnement des doctorants et le développement de partenariats nationaux et internationaux.
 
Ces actions visent à assurer une recherche au niveau mondial et une formation par la recherche pour plus de visibilité et de présence sur la scène internationale, a-t-il dit. En termes d’infrastructures, le développement du pôle Santé (Institut des sciences de la santé et faculté de Médecine) du nouveau Campus universitaire Mazagan est une priorité pour accompagner le pôle urbain Mazagan à l’horizon 2030. 
 
Le Campus universitaire de Sidi Bennour connaîtra, l’année prochaine, l’ouverture d’un deuxième établissement, qui donnera le caractère universitaire à cette ville.  À travers ce projet, l'UCD s'engage pour une gouvernance  transparente et à l’écoute, en étroite concertation avec les instances de l’université et les partenaires. 
 
Elle poursuit ainsi la stratégie de la valorisation des ressources humaines, la généralisation du management, tout en la conjuguant au développement du système d’information et de gestion qui fournit des outils performants à la prise de décision. 
 
Il s'agit d'un projet de développement ambitieux et réalisable a fait savoir Boughaleb, «l’implication de nos partenaires nationaux, régionaux, locaux et même étrangers sera vivement sollicitée», a-t-il dit avant d'ajouter que ce projet «n’ignore ni les contraintes ni les difficultés qui risquent d’entraver sa bonne marche.
 
Il s’appuie sur une gouvernance moderne, sur une connaissance de terrain, une expérience acquise auprès des universités marocaines et étrangères et surtout sur la conviction qu’affronter les difficultés et anticiper les attentes, constituent aujourd’hui une nécessité par une gestion rigoureuse, transparente et efficace. Cette conviction trouve sa force dans un discours de vérité et d’optimisme vigilant», a-t-il poursuivi. 
 
L'UCD a pour ambition de garantir la culture du service public. «Nous entendons ainsi affirmer, pendant le prochain quadriennal, notre attachement aux principes et aux valeurs, comme l’aide à la réussite pour tous, l’éthique de la recherche, l’égalité des chances, le respect de l’environnement et du développement durable, la tolérance puisée dans l’histoire et la culture du Royaume et de la citoyenneté au service de la société», a souligné Yahia  Boughaleb. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

0
Partages
0
Partages