A lire aussi

04-12-2019 12:45

Sebta: l'Espagne enlève les fils barbelés de sa frontière

Le gouvernement local de la province de Sebta a appliqué les recommandations du ministre de…
Rejoignez nous sur :

L'Inspection générale des finances a conclu un rapport “alarmant”, comportant 150 remarques sur la gestion de l’Université Hassan II. Selon l’édition de Alyaoum 24 de ce jeudi, ces observations concernent différents départements de l’établissement, à savoir la comptabilité, la direction pédagogique et les ressources humaines.

Un rapport qui coïncide avec une polémique sur les méthodes employées par la direction, pour sélectionner le nouveau président de l’université. Selon la même source de nos confrères, un professeur retraité ayant reçu le titre de “professeur émérite”, figure dans la liste des responsables candidats de cette présidence. Une sélection contraire à la loi de l’enseignement supérieur, qui impose aux candidats d’être toujours en activité.

Rappelons que l’université de Casablanca a déjà été dans les viseurs de la Cour des comptes en 2015, pour une mauvaise allocation des budgets affectés à la formation continue.

L'Académie régionale de formation et d'éducation (AREF) de Casablanca a présenté, mercredi, les premiers résultats de son programme d'essai scolaire soutenu par CASIO Middle East, basé sur l’ utilisation des ressources numériques afin d’améliorer et de promouvoir l’éducation et l’apprentissage des mathématiques, considérées comme point d’entrée essentiel pour le savoir et la technologie.

Lancé le 28 septembre dernier, ce programme est le fruit d’un partenariat entre l'Académie régionale et CASIO Middle East. Il a été experimenté, dans une première phase, au collège "Allal Ibnou Abdellah" (direction régionale de Moulay Rachid) et au lycée "Ibnou Khaldoune" (direction provinciale de Mohammedia). 

Abdelmoumen Talib, directeur de l'Académie régionale Casablanca-Settat a rappelé que le ministère adopte, dans le cadre de sa stratégie 2015-20130, une vision basée sur l’utilisation des technologies dans le l’opération d’apprentissage , soulignant que l’AREF Casablanca-Settat a organisé des formations au profit d’enseignants et procédé à la mise en place d’outils didactiques au profit des établissements scolaires pour améliorer l’apprentissage des mathématiques.

Pour sa part, le directeur général de CASIO Middle East, Koji Naka, a indiqué que le soutien de ce programme par CASIO Middle East est devenu réalité grâce à l’engagement et aux efforts soutenus des responsables de l’académie, soulignant que l'Académie a déployé d’importants efforts afin que ce projet puisse se traduire concrètement sur le terrain, en apportant de la valeur à la jeunesse marocaine et aux éducateurs.

Le ministère de l'Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique annonce le lancement du système de formation, Bachelor prévu en 2020. Les inscriptions seront ouvertes à partir de juillet 2020.

Lors d'une conférence avec les présidents d'université, présidée par Said Amzazi, en présence du secrétaire d’État chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Khalid Samadi, un planning a été fixé pour garantir une large participation et un engagement efficace dans la conception du nouveau système.

Une rencontre nationale dédiée à l'examen et à l'approbation des documents liés au système de formation Bachelor est prévue pour le 23 avril prochain, le dépôt des documents le 26 avril et le lancement d'appels d'offres le 29 avril. L'élaboration de nouvelles filières du Bachelor est prévue par les universités pour mai et décembre 2019.

Les étudiants inscrits passeront les tests de classement linguistique en mai, juin et juillet 2019. Une plateforme d'information et d'orientation sera ouverte en octobre 2019.

L’Ecole nationale de commerce et de gestion (ENCG) de Meknès ouvrira ses portes à la rentrée universitaire 2019-2020, a annoncé le président de l'université Moulay Ismail (UMI), Hassan Sahbi.

‘’Ce nouvel établissement figure parmi les grands projets programmés par l’université, qui a des prolongements dans les régions Fès-Meknès (six établissements) et Daraa-Tafilatet (deux établissements)’’, a indiqué Hassan Sahbi dans un entretien à la MAP, notant que les nouvelles structures sont de nature à renforcer les filières enseignées et répondre aux besoins actuels de son environnement.

De nombreux projets verront le jour dans les prochaines années, notamment une faculté de médecine dentaire, en coordination avec le ministère de la Santé, une faculté des sports à El Hajeb et un Institut des sciences appliquées, en partenariat avec des universités allemandes, et dont les travaux seront lancés au cours de la prochaine année universitaire, a relevé Hassan Sahbi, qui vient d’être nommé à la tête de l’UMI pour un second mandat de quatre ans.


Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

0
Partages
0
Partages