A lire aussi

13-12-2019 19:06

Allam succède à Chaouki

Après 10 années d'existence, dix années de développement et de croissance, Samir Chaouki, directeur…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Suite au communiqué publié lundi par le bureau du syndicat, qui a soulevé un certain nombre de points concernant les conditions de la chaîne, la direction de Medi1 tv a publié un communiqué  afin d’apporter certaines clarifications

L’administration s’est dite surprise  par la manière dont  le communiqué a été rédigé, et le manque de tact qui y figure. En tant que partenaires dans une entreprise commune, les visions peuvent parfois différer, mais le tact reste une condition préalable à la réussite du dialogue constructif et du partenariat effectif dit le communiqué.

Concernant ce qui a été dit sur la gestion des contrats, le communiqué précise que ceci les choix stratégiques concernant la gestion est de la spécialité de conseil d’administration, et que les représentations syndicales ne peuvent intervenir dessus.

L’administration de la chaîne dénonce également, dans son communiqué, les accusations « d’absence de cadre réglementaire et administratif efficace du dialogue social », inexactes sachant que des représentants du bureau syndical sont aussi membre du comité du dialogue social, qui était censé avoir sa réunion périodique avec l’administration mardi, mais l’administration a été surprise par la décision unilatérale du comité d’annuler cette réunion, sans même consulter les autres membre du même comité.

L’administration ajoute qu’elle est engagée à respecter le décret signé le 12 décembre 2018, selon lequel les deux côtés doivent arriver à un accord avant juin 2019, dans le cadre d’un dialogue et d’un partenariat constructifs.

Concernant les salaires, l’administration se dit déterminée à faire appliquer une des clauses du  décret du 12 décembre 2018, qui vise à ce que le salaire minimal soit de 6000 dirhams, par le biais de hausses annuelles et  progressives du salaire.

Au final, le communiqué précise que l’administration de la chaine est engager à faire poursuivre le dialogue, jusqu’à l’adoption d’un accord collectif.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages