A lire aussi

13-01-2020 16:50

A Dakhla et Laâyoune, des stations de dessalement d'eau de mer annoncées pour cette année

 Avant la fin de cette année, la ville de Laâyoune sera dotée d'une deuxième station de dessalement…
Rejoignez nous sur :
Économie
Renaissance Capital NORTH AFRICA

Le souverain participera au deuxième Sommet sur la bassin du Congo, programmé à Brazzaville attendu à partir de février prochain. Une visite marquée également par le lancement du port de Brazzaville, érigé avec le soutien du royaume du Maroc.

C'est ce que nous a appris Arlette Soudan-Nonault, la ministre congolaise de l’environnement et du tourisme, en marge des travaux de la 25ème Conférence de la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement climatique (COP25) qui se tient à Madrid, sous la présidence du Chili. 

Durant Le Sommet de Brazzaville, une vingtaine de chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest et du Centre sont attendus, pour étudier les moyens de protéger le bassin du Congo.

Notons que ce bassin abrite la deuxième plus grande forêt tropicale du monde après l’Amazonie. La forêt du bassin du Congo possède une grande valeur écologique. 415 espèces de mammifères, 11.000 espèces de plantes, 1.117 d’oiseaux et près de 1.000 poissons ont été recensés pour la seule République Démocratique du Congo (RDC) selon l’ONG Greenpeace.

Par ailleurs, dans le cadre de la COP25, le ministre Aziz Rabbah, a participé à une rencontre présidée par Monsieur Denis Sassou Nguesso, Président de la République du Congo, et relative au Fonds Bleu du Bassin du Congo. Y ont pris part, des ministres africains de l'Environnement et les Présidents d'institutions africaines ainsi que des représentants des organisations internationales.

Lors de cette rencontre, des exposés ont été présentés sur les défis des pays du Bassin du Congo, notamment les défis environnementaux et climatiques ainsi que les projets d'investissement pour faire face à ces défis. 

L'occasion pour le Président du Congo, de rappeler les étapes de création du Fonds Bleu du Bassin du Congo, lancé lors du Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement africains tenu en novembre 2016 à Marrakech, en marge de la COP22. Denis Sassou Nguesso a exprimé par la même occasion sa satisfaction pour les premiers résultats de l'étude qui est dans sa dernière phase, afin de définir la nature du Fonds et son programme d'investissement, rappelant à ce sujet la sélection de 190 projets pour une enveloppe budgétaire de 6 milliards de Dollars.

Les participants ont loué l'initiative de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l'Assiste pour l'initiative de création des trois commissions sur le climat, lancées lors du Sommet de l'Action sur le climat, en marge de la COP22 : la Commission du Bassin du Congo, la Commission du Sahel et la Commission des Etats Insulaires. Il est à rappeler que le Royaume du Maroc poursuit l'accompagnement du processus de mise en œuvre desdites commissions tout en mettant à leur disposition le Centre des Compétences du Changement climatique du Maroc (4C MAROC), pour le renforcement des capacités.

 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages