"L'efficacité devant le but a manqué à la sélection nationale face à la Mauritanie", a indiqué vendredi soir à Rabat, le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic.

Si les joueurs avaient pu concrétiser la première occasion qui s'est procurée dès l'entame de la partie, le match aurait pris une autre tournure, a souligné Vahid lors de la conférence de presse tenue à l'issue de la rencontre ayant opposé le Maroc et la Mauritanie (0-0) pour le compte de la première journée (Groupe E) des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2021).

Les joueurs avaient à cœur de remporter cette rencontre et ont fait montre d'un esprit remarquable sur le terrain, a affirmé le technicien bosnien, déplorant le manque de réalisme devant les buts adverses en dépit du nombre important d'occasions créées.

Le sélectionneur a exprimé sa déception quant au résultat de ce match disputé à domicile, notant que les critiques qu'il va essuyer à l'issue de cette rencontre serviront de motivations pour la poursuite du travail entamé et la réalisation de bons résultats. Le manque de réussite a semé le doute dans les esprits des joueurs, a relevé Vahid, précisant que ses poulains n'ont pas démérité mais ont péché au niveau de l'efficacité offensive.

Prévoyant un jeu défensif de la part de la sélection mauritanienne, le technicien a souligné s'être focalisé sur l'aspect offensif lors des séances d'entraînement précisant qu'il avait essayé toutes les options disponibles sur ce plan, mais cela n'a pas permis de résoudre l'inefficacité offensive.

Il a également pointé du doigt le manque d'efficacité sur les coups de pied arrêtés mal exploités par ses joueurs qui ont buté sur le gardien et les défenseurs mauritaniens.

Pour sa part, le sélectionneur de la Mauritanie, Corentin Martins, a indiqué que ses joueurs se sont très bien défendus face à l'équipe marocaine, saluant l'excellente performance du portier Namori Diaw qui a pu garder sa concentration tout au long de la rencontre. Le technicien français s'est dit satisfait du rendement de ses joueurs qui ont résisté aux Lions de l'Atlas qui évoluent dans les grands championnats européens. Il a, par ailleurs, critiqué le manque d'animation offensive de ses éléments contrairement aux joueurs de la sélection marocaine qui se sont créé plusieurs occasions.

Placée dans le groupe E aux côtés du Burundi, la Mauritanie et la Centrafrique, la sélection se déplacera mardi à Bujumbura pour la deuxième journée afin d'affronter le Burundi au stade du Prince Louis Rwagasore (15h00).

 

Le Flash Sport

0
Partages
0
Partages