A lire aussi

22-05-2019 15:46

Algérie.Le chef d'état-major de l'armée assure n'avoir "aucune ambition politique"

Le chef d'état-major de l'armée algérienne, désormais de facto homme fort du pays, a assuré…
Rejoignez nous sur :
Culture

Près de 14.000 personnes ont signé une pétition s’opposant à la remise de la palme d’or d’honneur à Alain Delon, prévue ce dimanche 19 mai. Pour cause, certaines déclarations jugées homophobes, misogynes ou encore xénophobes.

Après l’annonce de l’honneur par le festival de Cannes, le 17 avril dernier, c’est la fondatrice du site Women and Hollywood qui est montée au créneau, se déclarant ‘’extrêmement déçue’’ par le fait qu’un festival de cette ampleur rende hommage à quelqu’un qui défend de telles ‘’valeurs abominables’’.

Les multiples prises de paroles de l’acteur de 83 ans n’ont pas joué en sa faveur. Pour rappel, il avait pris position contre le mariage pour tous, déclarant que les couples homosexuels ‘’ne devraient pas avoir le droit d’avoir ou d’adopter des enfants’’, s’attirant ainsi les foudres de la masse sympathisante LGBT+. Ce dernier s’était également prononcé contre l’accueil des migrants sur le sol français, lorsque le débat battait son plein, soulevant un vent de protestations chez les défenseurs des droits des migrants.

Pour sa part, le Festival de Cannes a refusé de traiter les accusations relevées contre l’acteur. Il a confié à Variety Magazine qu'il honorait Alain Delon ‘’parce qu'il est un acteur légendaire et fait partie de l'histoire de Cannes, comme nous l'avons fait pour Clint Eastwood, Woody Allen et Agnès Varda. Après Jean-Paul Belmondo et Jean-Pierre Léaud, il nous a semblé crucial de célébrer l'acteur emblématique Alain Delon’’.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages