A lire aussi

21-05-2019 12:26

Enseignement et fonction publique. El Otmani interpellé par les Conseillers

Les parlementaires de la Chambre des conseillers interpellent aujourd’hui le chef de gouvernement…
Rejoignez nous sur :
Culture
 
 
Célébrer le français, c'est fêter le vivre-ensemble, la cohabitation et l'ouverture... autant de valeurs et de principes qui caractérisent l'espace francophone. C'est dans ce sens que l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) veille, chaque année, à célébrer le 20 mars la Journée internationale de la francophonie, une occasion pour les 300 millions de locuteurs de français à travers le monde de fêter leur langue commune.
 
"En français… s'il vous plaît" est la formule reprise cette année pour fêter le 20 mars. Cette journée se veut un moment privilégié pour affirmer l'engagement de la francophonie en faveur de la diversité culturelle et un témoignage de l'héritage en commun des pays francophones. À ce titre, plusieurs manifestations seront organisées dans les pays membres de l'OIF partageant des valeurs de civilisation, de coexistence et du respect du multilinguisme.
 
Le Maroc, pays francophone, est aussi cité pour son engagement en faveur des valeurs fondamentales que prône la francophonie dans ses divers aspects. À cet effet, il a réservé une programmation diversifiée pour la célébration de la langue de Molière.
 
Les festivités ont été inaugurées par une conférence organisée le 15 mars par le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale du Maroc, en présence de la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie, Louise Mushiwabo. À cette occasion, Mushiwabo a incité les pays membres de l'organisation à faire valoir la francophonie pour faire un meilleur usage de leurs richesses et de leurs atouts, tisser des liens nouveaux et créer des réseaux solidaires.
 
La secrétaire générale de l'OIF a expliqué que le thème de la Journée internationale de la francophonie a pour but d'inciter les francophones à utiliser la langue française davantage, les invitant, dans ce sens, à fournir un effort conscient pour que "les scientifiques francophones puissent se retrouver dans les meilleures publications du monde et que les hommes et femmes d'affaires puissent être invités aux grands rendez-vous internationaux d'affaires".
 
Au niveau du continent africain, elle a mis l'accent sur la nécessité d'adopter une diplomatie adaptée aux besoins actuels et de communiquer davantage avec le reste du monde, appelant les pays africains à définir leurs intérêts, à collaborer ensemble en tant que continent et à trouver un dénominateur commun afin d'unir leurs actions diplomatiques et avoir plus de poids au niveau international.
 
De son côté, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, a réaffirmé le soutien du Maroc aux actions, à la vision et aux projets de l'OIF, notant que le royaume a toujours considéré que l'OIF est, plus qu'une institution entre des pays qui partagent la même langue, un espace de valeurs, d'intérêt et d'une ambition commune d'un grand nombre de pays, notamment africains.
 
La célébration de la Journée internationale de la francophonie se poursuivra au Maroc jusqu'au 31 mars par l'organisation des manifestations culturelles et artistiques dans plusieurs villes du Royaume, dont Rabat, Casablanca, Marrakech et Fès.
 
Au menu figurent l'exposition "Roumaines célèbres de l’espace francophone", initiée par l’Ambassade de Roumanie au Maroc, les ateliers d’initiation à l’innovation et l’entrepreneuriat social dédiés aux jeunes lycéens, les journées "Portes ouvertes" de la Faculté des Sciences de l’éducation (cycle de conférences sur la francophonie, projection de films, concours et remise de prix) et du Campus numérique francophone de l’AUF à Rabat (dictée de l’Organisation Internationale de la Francophonie...).
 
Parmi les événements programmés, ont cite la 6e édition du Prix de la lecture juridique francophone, la deuxième édition du festival de la chanson francophone Maroc Folies2019, des concerts de musique, des conférences thématiques sur "l’Intelligence artificielle en sciences de la santé" (Université Mohammed VI des Sciences de la santé - Casablanca) et le premier congrès international du Réseau international francophone pour la responsabilité sociale en santé (du 20 au 23 mars à la Faculté de Médecine et de pharmacie de Rabat).
 
Ce programme comprend également l’Écosystème de l’innovation dans l’espace francophone (le 28 mars à Fès), l’initiation d’un cycle de conférences des ambassadeurs francophones avec le Burundi le 27 mars à l’Académie marocaine des études diplomatiques, une rencontre thématique "Heureuse d’être femme au Maroc aujourd’hui !", organisée le 28 mars par le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale, la grande dictée de Marrakech et des ateliers de théâtre, de contes et de poésie au profit de lycéens...

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages