A lire aussi

22-10-2019 09:46

La violence dans les stades au centre des débats

Le ministre de la Culture, de la jeunesse et des sports, porte-parole du gouvernement, Hassan…
Rejoignez nous sur :
Culture

Le Studio des arts vivants de Casablanca propose de passer un weekend au théâtre avec deux classiques. «Dans la peau de Cyrano» sera à redécouvrir le 25 novembre alors que le spectacle «Molière dans tous ses éclats» se tiendra le 26 novembre.

Des après-midi théâtrales, voilà ce que propose le Studio des arts vivants, le temps d’un weekend. Les 25 et 26 novembre seront dédiés à deux grands classiques revisités du répertoire français avec la touche de Nicolas Devort, auteur et interprète de la pièce «Dans la peau de Cyrano», qui est seul sur scène, avec pour seul décor une chaise d’écolier. Dès le début du spectacle, Devort nous embarque avec plaisir et empathie dans une histoire drôle et touchante à la fois. Sa prouesse, fortement saluée dans la presse est de réussir à passer avec virtuosité d’un personnage à un autre. L’auteur donne corps à différents protagonistes qui vous permettront de vous identifier sans aucun problème à chaque adolescent, professeur ou encore au personnage principal, Colin, qu’il incarne.

Colin est un jeune adolescent «pas tout à fait comme les autres» qui fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas facile de passer du monde de l’enfance à celui des grands, surtout quand on se sent différent. En fait, Colin bégaye. Pour lui, les mots sont des maux et les camarades de classe ne sont pas tendres avec lui. Pour contrer cette situation et l’aider à s’intégrer, Colin est inscrit d’office au cours de théâtre où il fera une rencontre déterminante avec son nouveau professeur de théâtre qui guidera ses pas vers un nouvel essor. Ce professeur de théâtre est de ceux qu’on aurait tous rêvé avoir étant jeune. Humaniste, pédagogue et bienveillant, il stimule ses élèves et les aide à dépasser certains «handicaps» en leur faisant découvrir la grandeur de Cyrano de Bergerac. Dimanche 26 novembre, Nicolas Devort revisite Molière aux côtés de Stéphanie Marino qui ont concocté la recette parfaite pour donner envie aux jeunes de découvrir d’une manière ludique le théâtre et plus précisément les incontournables du répertoire classique.

Ces deux diplômés du Cours Florent, qui jouent avec perfection les rôles de Miette et Ouane, des personnages cocasses et enjoués, préviennent fièrement et sans détour dès le début du spectacle : ils vont interpréter trois grandes scènes du saltimbanque le plus célèbre de l’histoire ! C’est à travers les extraits de grandes pièces de Molière et de quelques prouesses que Miette et Ouane font la promesse de ravir autant les petits que les grands. Ils vont, pendant près d’une heure, faire voler en éclats les barrières des conventions théâtrales et faire connaître au public «Le Bourgeois gentilhomme», «Le Malade imaginaire» et «Les Fourberies de Scapin» d’une manière résolument drôle, fantaisiste et pédagogique. Ce spectacle sera aussi l’occasion de comprendre les grands codes du théâtre.  

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages