A lire aussi

18-11-2019 10:17

Fusillade en Californie: une dizaine de victimes dont «plusieurs morts»

Une dizaine de personnes ont été touchées dimanche 17 novembre lors d'une «fusillade de masse»…
Rejoignez nous sur :

Pour suivre les évolutions du marché, marquées par l’utilisation massive des nouvelles technologies, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) planche sur la mise en place d’une stratégie de présence et de gestion de la E-réputation de la destination Maroc sur les réseaux sociaux. Les détails.

L’Office national marocain du Tourisme (ONMT) est en train de revoir de fond en comble sa stratégie de promotion 2.0. Dans un marché en pleine mutation, notamment en matière de e-tourisme, il est indispensable de suivre les nouvelles tendances caractérisées par l’utilisation massive des technologies de l’information en matière de promotion des destinations touristiques. Une utilisation marquée par un engouement particulier pour les réseaux sociaux qui constituent aujourd’hui une plateforme d’échanges, de commentaires et d’avis impactant clairement l’image perçue d’une destination.

Pour la valorisation et la promotion de la Destination Maroc sur le web, l’Office dirigé par Abderrafie Zouiten vient ainsi de lancer un appel d’offres pour l’accompagner dans la mise en œuvre de la stratégie de présence et de gestion de la E-réputation de la destination Maroc sur les réseaux sociaux. Objectif : influer positivement sur les commentaires et réagir aux situations nuisibles à l’image de notre destination. «De plus en plus de voyageurs utilisent en effet les sites web en général et les réseaux sociaux en particulier pour s’informer sur la destination Maroc. L’information et les commentaires qu’on y trouve impactent de manière certaine le choix de voyager vers une destination», précise l’ONMT.

Nouvelle stratégie
L’Office est déjà présent sur quelques réseaux sociaux, notamment Facebook, Twitter et Instagram. Mais cette présence est jugée insuffisante avec un impact très minime. Elle s’articule autour de la mise en avant des différentes destinations et des thématiques phares (gastronomie, activités, patrimoine…); la valorisation des atouts touristiques de chaque destination; le partage des consécrations obtenues à l’échelle internationale… Mais là, il s’agit de passer à la vitesse supérieure.

À travers cet appel d’offres, l’ONMT s’est fixé plusieurs objectifs : augmenter le taux de notoriété et améliorer l’image de la marque Maroc en exploitant les canaux digitaux B2B et B2C; fidéliser les clients actuels et recruter de nouveaux clients; optimiser la présence de la marque Maroc et/ou son portefeuille de produits/destinations sur les réseaux sociaux en particulier; différencier le produit Maroc par rapport à ses concurrents; instaurer une fonction de veille globale en particulier sur les réseaux sociaux…La mission du prestataire consistera à conseiller et accompagner l’ONMT à se doter des outils nécessaires pour refondre sa stratégie.

Il s’agit ainsi de mettre en place un plan de communication annuel déclinant les actions ponctuelles d’animation des réseaux sociaux, notamment des jeux concours; déterminer les axes de communication et la politique de contenu à adopter pour une meilleure présence sur les réseaux sociaux; proposer la politique à suivre en matière d’appui media (sponsoring, recrutement d’influenceurs, promotion de posts…) et analyser la portée des actions menées sur les réseaux sociaux (statistiques, évaluations et recommandations).

Coup de boost
Dans une conjoncture difficile pour le secteur touristique, la refonte de la stratégie digitale de l’ONMT vise à donner un coup de boost à la destination Maroc. La vision 2020 ambitionne de placer le Maroc parmi les 20 plus grandes destinations mondiales et à en faire une référence du pourtour méditerranéen en matière de développement durable. Mais à mi-chemin, l’on est encore (très) loin des objectifs fixés. Au terme de l’année 2015, le Maroc a accueilli près de 10,2 millions de touristes générant 58MMDH de recettes (la Vision 2020 table sur 20 millions de touristes et 85 MMDH de recettes). L’Office redouble donc ses efforts de promotion pour recruter de nouveaux clients. L’ONMT poursuit le développement de ses marchés prioritaires en mettant en place des stratégies de conquêtes ciblées.

Cette dynamique s’appuie sur la compréhension et l’intégration des nouvelles tendances de consommation touristiques et de consommation des médias, avec un intérêt particulier pour les nouvelles technologies. «Cette démarche stratégique se veut encore plus agressive pour permettre une meilleure pénétration des marchés cibles et une augmentation des parts de marchés, tout en assurant la réalisation des objectifs de la Vision 2020», indique l’Office. La stratégie de l’ONMT repose sur le déploiement de ces efforts marketing sur plusieurs marchés sources : France, Espagne, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Belgique, Pays-Bas, Pologne, Russie, Pays du Conseil de Coopération du Golfe (CCG), Amérique du Nord, Pays de l’Europe Centrale et Orientale (PECO), Scandinavie, Portugal, Brésil, Chine, Suisse et Afrique de l’Ouest. Selon l’évolution du potentiel des différents marchés, l’ONMT pourrait réorienter sa stratégie en renforçant son dispositif de promotion dans un marché donné. 


 

Marque ombrelle
«Le parti pris actuel est de considérer le Maroc comme une marque ombrelle forte, à laquelle sont rattachées toutes les autres destinations du Maroc avec des positionnements propres et différenciés», indique l’ONMT. Une stratégie qui s’inscrit dans le cadre d’une plateforme de marque intégrée composée des principaux pôles du pays : Marrakech en tant que marque-destination à part entière ; le Maroc culturel avec les destinations de Fès-Meknès, Tanger, Ouarzazate, Essaouira, Casablanca, Rabat, Errachidia, Zagora, ainsi que les circuits du Maroc ; le Maroc balnéaire Agadir en tant que locomotive et les stations balnéaires nouvelle génération (Mediterrania Saïdia, El Jadida Mazagan, Essaouira Mogador, Taghazout et Lixus) ; et les produits thématiques : Golf, Nature et Aventure, Bien-être, MICE (Meeting, Incentive, Congress/Convention & Exhibition)

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages