A lire aussi

21-10-2019 09:25

21-10-2019

Télécharger le PDF
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO

Les autorités comptent notamment sur les orientations stratégiques du programme du séminaire, tant du point de vue scientifique que géopolitique pour positionner la métropole comme un hub de référence connecté et inclusif dans les domaines de la mobilité durable, du smart grid, mais également financier.

Casablanca, la capitale économique du Maroc abritera un séminaire international sur la mobilité durable sous le thème «Promouvoir les transports publics à travers des politiques et des innovations efficaces», le mercredi 31 janvier. Organisé par la Commune de Casablanca, en collaboration avec la division Moyen-Orient et Afrique du Nord de l’Union internationale des transports publics (UITP-MENA), ce séminaire qui s’inscrit dans le cadre de la démarche environnementale volontariste du Maroc a pour vocation d’exposer les mesures visant à réformer le secteur du transport, les tendances récentes en matière de gestion globale des déplacements urbains ainsi que les technologies et solutions innovantes en faveur d’une mobilité durable et environnementale. Les panels programmés dans le cadre du séminaire exposeront des cas concrets de bonnes pratiques et de retours d’expérience présentés par des conférenciers de divers pays et de différents secteurs du domaine des transports publics, à savoir des consultants, des décideurs politiques, des gestionnaires d’organisations non gouvernementales, des acteurs et chercheurs du milieu de l’innovation technologique, des bailleurs de fonds, des experts en véhicules hybrides et électriques, des collectivités territoriales de divers pays et des opérateurs de transport par bus et rail. Il est à signaler qu’à l’occasion de la tenue de ce séminaire au Maroc, l’UITP-MENA lancera pour la première fois les bases d’une collaboration durable avec l’Union africaine des transports publics (UATP) ainsi qu’avec des acteurs du transport de l’Afrique subsaharienne.

L’évènement représentera ainsi une plateforme stratégique pour mettre en commun les expertises du continent autour des politiques de transport public et aborder le rôle clé des agences et autorités de transport en Afrique. Par ailleurs, il faut préciser que ce séminaire UITP-MENA représente une plateforme internationale d’expertise et un observatoire africain du secteur des transports publics ainsi que l’opportunité de faire connaître à l’échelle mondiale les projets emblématiques de mobilité de la métropole marocaine. C’est pourquoi les autorités marocaines tiennent à l’organiser pour présenter les résultats et perspectives du Plan de développement du Grand Casablanca. Elles comptent notamment sur les orientations stratégiques du programme du séminaire, tant du point de vue scientifique que géopolitique pour positionner la métropole comme un hub de référence connecté et inclusif dans les domaines de la mobilité durable, du smart grid, mais également financier. Rappelons que le Plan de développement du Grand Casablanca comprend, entre autres, en matière de mobilité durable la construction d’un réseau global de transport en site propre qui comportera 76 km de lignes de tramway et 22 km de lignes de BHNS (Bus à haut niveau de service) à l’horizon 2022 ; mais également la mise en place d’un vaste système de régulation de la circulation et de vidéo-protection et la promotion d’une mobilité écologique grâce à la construction de pistes cyclables et à l’activation des mesures d’inter-modalité notamment entre le train, le tramway et les bus. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages