A lire aussi

12-11-2018 11:57

Parc éolien de Midelt. Le budget est prêt !

Les sociétés Nareva et Enel Green Power ont finalisé le budget du parc éolien de Midelt, soit 230…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO

Situé à Jbel Sendouq à 50 km de Tanger, ce parc éolien qui sera mis en service le 29 juin  représente un investissement de 1,8 MMDH pour une capacité installée de 120 MW. 

Le groupe Acwa Power s'apprête à réaliser sont deuxième rêve dans le royaume! Plus connu dans le solaire, où il est pleinement impliqué dans le projet Noor de l’Agence marocaine de l’énergie durable (MASEN), la multinationale saoudienne inaugure en effet son tout premier projet éolien au Maroc. Il s’agit du parc Khalladi, dont la mise en service officielle aura lieu  vendredi 29 juin, en présence de plusieurs personnalités dont le ministre de l’Énergie, des mines et du développement durable Aziz Rabbah, le président du Directoire de MASEN Mustapha Bakkoury et les président et directeur général d’Acwa Power , Mohammed A. Abunayyan et Badis Derradji. Situé à Jbel Sendouq, à 50 km de Tanger, ce parc éolien représente un investissement de 1,8 MMDH pour une capacité installée de 120 MW. Il produira 380 GWh, soit la consommation électrique annuelle d’une ville de 400.000 habitants. Acwa Power Maroc signe ici son premier projet en énergie éolienne sous le régime de la loi 13-09 qui autorise les acteurs privés à construire des installations de production d’énergie à partir de sources renouvelables et à commercialiser l’énergie produite auprès de clients industriels avec la possibilité de vente de l’excédent d’énergie à l'Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE). Inscrit dans une implantation durable au Maroc et adhérant totalement à la stratégie nationale de développement des énergies renouvelables, le Groupe Acwa Power boucle, avec le parc éolien Khalladi, son septième projet au Maroc.

Leader incontesté du solaire au Maroc
Présent dans dix pays, le groupe saoudien est le leader incontesté de l’énergie solaire au Maroc où il est en passe d’installer une capacité globale de 800 MW. En effet, les consortiums conduits par Acwa Power sont en train de développer l’ensemble des projets du complexe Noor Ouarzazate, à savoir les parcs thermo-solaires (CSP) NoorO I (160 MW), NoorO II (200 MW), NoorO III (150 MW) et le parc photovoltaïque (PV) NoorO VI (72 MW), ainsi que les centrales Noor Boujdour (85 MW) et Noor Laâyoune (20 MW), utilisant également le PV. Mis à part NoorO I qui est opérationnel depuis février 2016, tous les autres parcs en cours de réalisation seront livrés au courant de cette année, selon l’agenda fixé par MASEN. En attendant, rappelons qu’Acwa Power est un développeur, investisseur et exploitant de parcs, de centrales électriques et d’unités de dessalement d’eau dans 10 pays à travers le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord, l’Afrique du Sud et l’Asie du Sud-Est. Les parcs d’Acwa Power totalisent un investissement de plus de 30 milliards de dollars, représentent une capacité de production d’électricité de plus de 22 GW et une capacité de dessalement d’eau de 2,7 millions de m3 par jour et approvisionnent aussi bien les services publics que privés (clients industriels) sur la base de contrats à long terme, de partenariats public-privé, de concessions ou encore de gestions délégataires de services publics. Acwa Power, dont le siège social est situé au Royaume d’Arabie saoudite, est détenue par huit conglomérats saoudiens, Sanabil Direct Investment Company (détenue par le Fonds d’investissement public de l’Arabie saoudite), l’Agence saoudienne des pensions publiques et la Société financière internationale (SFI – membre du Groupe Banque mondiale). Son objectif est de fournir, de manière fiable, de l’électricité et de l’eau dessalée au plus bas coût, lui permettant ainsi de contribuer au développement social et économique des communautés et des pays dans lesquels il investit. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages