A lire aussi

19-07-2018 08:27

Casablanca: le Pont à haubans de Sidi Maarouf livré fin 2018

Le Pont à haubans de Sidi Maarouf est aujourd'hui avancé à 79% et sa mise en service est prévue fin…
Rejoignez nous sur :
GCAM Engagés pour une Afrique solidaire

 

Le tribunal de commerce du Caire a condamné le président de chaîne de télévision qatarie beIN Sports, Nasser Al-Khelaïfi, qui est aussi président du club du Paris Saint-Germain. Le président de Qatar Sports Invest a été condamné à une amende de 18 millions d'euros pour «violation de la loi sur la concurrence», ont indiqué plusieurs médias locaux. La société beIN Sports est accusée d'avoir imposé aux abonnés «de remplacer l'opérateur satellite (égyptien) Nilesat par un opérateur satellite qatari (Sohail Sat) pour permettre la réception des chaînes», apprend-on de la même source. Le groupe a été condamné à 400 millions de livres égyptiennes (18 millions d'euros) d'amende. Le Groupe beIN n’a toujours pas communiqué sur la question.

Le 30 janvier dernier, ce même tribunal avait condamné la chaîne beIN Sports et son président à une amende similaire pour la même accusation, mais pour des faits différents. Il était reproché à Al-Khelaïfi et à sa chaîne la vente groupée de championnats alors que chacun d'eux «représente un produit distinct et n'est relié d'aucune façon aux autres». beIN Sports avait exprimé sa «consternation» après cette condamnation.

Rappelons que le groupe qatari est dans le collimateur des autorités égyptiennes depuis le refroidissement des relations entre le Caire et Doha. L'Égypte fait partie d'un groupe de pays arabes, dont l'Arabie Saoudite, à avoir rompu en juin 2017 ses relations diplomatiques avec le Qatar. Selon eux, le petit émirat est accusé de soutenir le terrorisme et de ne pas prendre assez de distance avec l'Iran. Nasser Al-Khelaïfi est par ailleurs également poursuivi en Suisse.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages