A lire aussi

29-05-2017 12:05

Zefzafi remis à la BNPJ à Casablanca

Nasser Zefzafi, en compagnie d’autres individus, ont été remis à la Brigade nationale de la police…
Rejoignez nous sur :
Sport

Parallèlement au retour du royaume à l’UA, la FRMF a signé des accords avec plusieurs fédérations africaines. Objectif : occuper une place stratégique au sein de la CAF.

À la mi-mars, la CAF va désigner dans la capitale éthiopienne Addis-Abeba un nouveau président ainsi que son nouveau comité exécutif pour la période 2017-2021. Issa Hayatou n’a aucun souci à se faire puisqu’il se présente pour succéder à lui-même et tout laisse croire que le vote du Maroc lui est acquis. En revanche, le royaume compte renforcer sa présence dans la haute instance du football africain en convoitant le président de la zone nord de l’Afrique, pour avoir un fauteuil dans le comité exécutif de la CAF. Faouzi Lakjaâ qui s’est porté candidat au poste devra écarter un adversaire de taille qui n’est autre que le président sortant, l’Algérien Mohamed Raouraoua, sans oublier l’outsider, le Libyen Anwar Tashani.

Pour préparer cette bataille électorale, Faouzi Lakjaâ a fait du VRP pendant toute la durée de la CAN qui s’est tenue au Gabon, multipliant les rencontres avec Issa Hayatou et d’autres cadors de l’instance africaine pour gagner leur support. Pour sa campagne électorale, Faouzi Lakjaâ est resté au Gabon pendant toute la période de la CAN 2017 pour multiplier les contacts avec les responsables du football africain.

Gagner les coeurs et les esprits
Pour se positionner en tant qu'acteur majeur du football africain, la FRMF a signé des accords avec plusieurs pays du continent noir, dont le Burundi, le Rwanda, le Burkina Faso et la Gambie.

Plus récemment, la FRMF a signé le lundi 13 février un accord similaire avec la fédération de l’Afrique Centrale et du Bénin.

En vertu de ces accords, la FRMF met à la disposition de ces pays les infrastructures sportives du royaume pour des stages de préparation, ainsi que le savoir-faire du Maroc en management et en médecine sportive.
Certains de ces pays ont déjà bénéficié des fruits de ces accords comme le Burkina Faso dont la sélection a effectué son stage de préparation de la CAN 2017 à Marrakech. Enfin, plusieurs accords avec d’autres pays africains seront finalisés dans les semaines qui viennent.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages