A lire aussi

20-06-2017 09:44

Les porteuses marocaines s’invitent au Parlement espagnol

Le groupe parlementaire socialiste a déposé un texte parlementaire appelant le gouvernement à…
Rejoignez nous sur :
Sport
Le conseil de la Fifa a voté à l’unanimité mardi 10 janvier, à Zurich, l’organisation de l’édition de 2026 de la Coupe du Monde avec la participation de 48 sélections nationales, contre 32 aujourd’hui. 

Et ce n’est pas la première fois que la Fifa procède à une augmentation du nombre des équipes participantes, puisqu’en 1982, leur nombre est passé à 24 avant de monter à 32, lors de l’édition qui a eu lieu en France en 1998. 
La première phase de la compétition sera constituée de 16 groupes de trois équipes et au total le Mondial va comporter 80 matches, soit 16 de plus qu’à l’heure actuelle, mais toujours sur 32 jours et dans 12 stades.

Le président de la Fifa, Gianni Infantino, a justifié cette réforme par l’extension de la compétition aux petites nations. Mais le véritable enjeu réside dans les retombées financières d’une nouvelle formule grand format. En effet, la Fifa estime qu’une Coupe du Monde avec 48 équipes va rapporter 640 millions de dollars de recettes supplémentaires. Pour rappel, la dernière Coupe du Monde, organisée en 2014 au Brésil, avait généré 4,5 milliards d’euros de revenus pour la Fifa.

 

 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages