A lire aussi

25-04-2017 15:11

Congo-Brazzaville : La diversification économique traîne

L’économie congolaise est toujours très dépendante du pétrole. Pourtant, le changement de cap a été…
Rejoignez nous sur :
Sport

La CAF a revu les primes versées aux équipes participantes à la CAN 2017, qui aura du 14 janvier au 5 février au Gabon.

Ainsi, le vainqueur remportera 40 millions DH, au lieu de 10,5 MDH. L’autre équipe finaliste va empocher 20 millions DH, tandis que les deux équipes, éliminées en demi-finale, partiront avec 10,5 MDH. La nouvelle grille des gains des équipes participantes à la CAN concerne également les quart/finalistes qui toucheront 8 MDH contre 4,7 MDH pour les équipes qui seront en bas du classement.

Ces primes vont s’appliquer lors de la CAN 2017, mais la CAF compte les revaloriser de nouveau à partir de l’édition de 2021.

Cet élan de générosité trouve son origine dans l’accord signé en septembre dernier entre la CAF et Total, au terme duquel le groupe pétrolier devient le sponsor officiel du football africain, en remplacement à Orange, et ce pour les huit prochaines années. Total va sponsoriser et soutenir les 10 compétitions principales de la CAF, à commencer par la prochaine édition de la Coupe d’Afrique des Nations qui sera rebaptisée «Coupe d’Afrique des Nations Total».

Cette révision à la hausse des gains va s’appliquer également à la Champions League africaine dont le club vainqueur remportera désormais 20,5 MDH quant au club qui lèvera le trophée de la coupe de la CAF, il encaissera le montant de 10,2 MDH au lieu de 6 MDH.

Cette saison, le Maroc sera représenté dans les différentes compétitions africaines par le FUS, champion en titre ainsi que le WAC et l’Ittihad de Tanger et le MAS, vainqueur de la Coupe du Trône.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO