A lire aussi

09-12-2019 10:59

Rabat: Gnawa diffusion se produiront à guichet fermé !

le groupe mythique Gnawa Diffusion se produira ce samedi 14 décembre 2019 au théâtre national…
Rejoignez nous sur :

L’Université privée de Fès (UPF) vient de lancer sa propre association de lauréats. L’objectif de celle-ci consistera en l’accompagnement des étudiants, de leur inscription à l’obtention de leur diplôme, puis lors de leur insertion dans le marché de travail. Elle jette ainsi des ponts entre les études et l’entreprise.

Les anciens de l’Université privée de Fès (UPF) ont lancé, samedi, leur propre association d’alumni baptisée «UPF lauréats ». L’association englobe toutes les promotions ayant obtenu leur diplôme à l’UPF dans les différentes spécialités. Elle a pour principaux objectifs d’accompagner les nouvelles promotions en vue de leur intégration sur le marché du travail et d’aider les étudiants en cours de formation à trouver des stages de qualité adaptés à leurs spécialité et ambitions. «Le démarrage de l’ALUMNI UPF fait d’aujourd’hui un jour exceptionnel dans l’histoire de notre université, qui compte actuellement de plus de 1.500 lauréats qui ont tous mis le pied dans le monde de travail, en tant que salarié ou en tant que chef d’entreprise», nous explique Mohammed Aziz Lahlou, président de l’Université privée de Fès (UPF) à l’occasion du lancement de l’association.

Celle-ci, qui sera un espace d’accueil pour tous les lauréats depuis 2009, permettra de jeter des ponts entre les études et l’entreprise, ce qui permettra de rapprocher les deux points de vue. L’association a également pour objectif de renforcer la partie technique dans les formations pour les adapter aux besoins du marché de travail dans différentes spécialités. Pour Salma Chami, présidente de l’association UPF lauréats, «Notre atout réside dans le fait que l’UPF ait proposé, depuis sa création, plusieurs spécialités, d’où la composition d’un bureau avec des compétences dans différents domaines (génie industriel, génie informatique, management…), ce qui va nous permettre d’aider étroitement tous les lauréats et les étudiants pour réussir leur entrée sur le marché de travail».

Dans ce cadre, l’association a mis en place un plan d’action permettant d’accompagner les étudiants, de leur inscription à l’obtention de leur diplôme, et puis lors de leur insertion dans le marché de travail. «Elle va permettre d’octroyer une visibilité globale sur les différentes opportunités que l’on peut offrir aux étudiants, chose que nous ne pouvions avoir, d’autant plus que l’on n’est plus étudiant à l’université», nous explique Salma Chami. Il faut noter que l’UPF a élargi son panel de formations pour toucher les métiers concernant les secteurs des énergies renouvelables, de l’automobile, de l’aéronautique, de l’informatique, de la logistique et des services à forte valeur ajoutée. L’UPF est la première université privée à Fès autorisée par l’État en 2013 et la première à être reconnue par l’État en 2018. Fondée en 2006 sous le nom d’École d’enseignement supérieur privée - Technologia, elle s’est imposée comme l’un des principaux acteurs régionaux du secteur, grâce notamment à une offre de formation diversifiée et à un corps enseignant qualifié.

Aujourd’hui, l’UPF offre, au sein de sa Faculté des sciences de l’ingénieur, des formations sanctionnées par des diplômes d’ingénieur d’État en Génie civil, en Génie électronique automatique et automatisme, en Génie informatique et en Génie des énergies renouvelables et systèmes énergétiques. Au niveau de l’École supérieure des métiers d’architecture et du bâtiment, sont dispensées des formations débouchant sur un diplôme d’ingénieur d’État en architecture d’intérieur, en urbanisme et en architecture de paysage. Le 3e pôle de l’UPF, la Fès Business School, offre des formations de licences et masters en management, audit et contrôle de gestion, finance et banque, ressources humaines, commerce international, logistique et transport ou encore en droit des affaires. L’UPF, dans le cadre de ses classes préparatoires économiques et commerciales (ECT & ECS), offre aussi une formation de haut niveau en vue de passer les concours des grandes écoles de commerce et de management, en France comme au Maroc.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages