A lire aussi

14-01-2020 12:32

Murad (Wilfried) Hofmann, ambassadeur au Maroc converti à l’islam, n'est plus

Né en 1931, Murad Wilfried Hofmann, juriste accompli, a été diplomate pendant 31 ans, terminant sa…
Rejoignez nous sur :
Renaissance Capital NORTH AFRICA

Sans surprise, les plis de l’appel à concurrence sur offres de prix, relatifs à la location des parkings situés dans la commune d’Agadir, affichent un montant de 3,4 MDH pour une année. C’est à l’issue d’une séance, tenue mardi dernier à la municipalité, que les plis ont été ouverts après lancement de l’avis d’appel à concurrence n°18/2019 par les services de la commune. Les deux lots de parkings, classés par la commune catégories A et B, ont été concédés sur la base de la même estimation minimale annuelle d’exploitation, fixée à 1,9 MDH pour le groupe A, et à 1,5 MDH pour le groupe B. Au total, 196 parkings proposent des places au tarif unitaire de 2 DH le jour et de 3 DH la nuit. Dans le détail, la première catégorie totalise 6,3 hectares, soit 30 parkings communaux, tandis que la seconde catégorie, regroupant 196 parkings, englobe une superficie de 16,8 ha.

«En procédant à la division du montant de la cession par le nombre de jours que compte une année, on constate que la moyenne journalière s’élève à 47 DH », souligne Adam Bouhadma, conseiller communal FDG (Fédération de la gauche démocratique).

Le montant d’exploitation se situe ainsi en deçà des potentialités qu’offrent ces espaces communaux avec un manque à gagner pour la ville. «Le montant annuel d’exploitation est fixé à 3,4 MDH. Il est dérisoire, au vu de la rentabilité locative des ces parkings», ajoute le conseiller. Pour Mohamed Boukbir, 5e vice-président chargé des finances au sein du Conseil communal d’Agadir, «Le seuil bas du montant de la concession s’explique par la fermeture temporaire de plusieurs parkings, à cause de travaux programmés ou engagés par la commune dans plusieurs artères», indique t-il.

À noter que les parkings faisant l’objet de travaux seront exclus de l’exploitation. C’est pourquoi la comparaison doit être faite, selon la commune, suivant la réalité du terrain. Toujours est-il, en comparant les exercices précédents, les résultats définitifs, figurant sur l’extrait du PV de l’appel d’offres ouvert n°94/2016, indiquent que le montant de l’offre retenue en 2016 était de l’ordre de 3,5 MDH, même montant que celui arrêté pour 2019. Le premier lot a été cédé à 1,8 MDH, et le second à 1,7 MDH. S’agissant de l’appel d’offres de l’année 2018, il a été adjugé à 5 MDH. En attendant la réalisation d’une étude exhaustive sur les recettes réelles des parkings, le scénario de la SDL «Agadir Marabid», est toujours dans le circuit administratif. Cette SDL dédiée aux parkings est dotée d’un capital de 40 MDH. Elle est détenue, selon son statut, par la Commune urbaine d’Agadir à hauteur de 51%, soit 204.000 actions, alors que les sociétés AK concession SARL, Planète Concession SARL, ACH concession SARL et Co Concession SARL en détiennent chacune 12,25%, avec 49.000 actions chacune après modification des statuts des SDL par les commissions permanentes du Conseil municipal, tenues le 30 mars 2018 et le 2 avril 2018.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages