A lire aussi

14-11-2018 16:58

Spotify lancé au Maroc

L’application de musique par streaming, Spotify, a annoncé, mardi 13 novembre, son lancement…
Rejoignez nous sur :

Le budget de la commune de Fès dépasse les 742 MDH pour l’année 2019. Plus de 79% des dépenses seront notamment absorbées par les salaires, les paiements annuels de la dette, la gestion des déchets ménagers et la consommation publique.

Le conseil communal de Fès a approuvé il y a quelques jours son projet de budget pour l’année 2019. Ledit budget, qui n’a pas connu de variation par rapport à 2018, s'élève à près de 742 MDH. Dans l'avalanche de chiffres qui constituent le budget communal, il ressort que 68% des recettes prévues pour 2019 proviennent des impôts et des taxes locales pour un montant de 506 MDH, les 32% restants (soit 236 MDH) étant générés par la TVA. En effet, pour cette année, le conseil prévoit des recettes à hauteur de 12 MDH pour les taxes sur les unités hôtelières de la ville et 95 MDH comme taxe sur les services communaux. S’agissant de la taxe sur les terrains non bâtis (TNB), le conseil prévoit des recettes de l'ordre de 128 MDH. Il devrait également collecter 28 MDH issus des taxes sur les travaux de construction. S’agissant de la taxe professionnelle et de l’impôt sur les ventes de boissons, les entrées de la commune seront respectivement de 87 MDH et 12 MDH.

Pour ce qui est des dépenses, Driss El Azami El Idrissi, maire de la ville de Fès, fait savoir que 79% des dépenses de ce budget seront absorbées par les charges fixes de la commune. Dans ce cadre, les salaires des fonctionnaires et ouvriers de la commune se taillent la part du lion avec 26,7% de la totalité du budget. Cette rubrique du budget, estimée à 198 MDH, a connu une augmentation de 5,4 MDH entre 2018 et 2019. Pour honorer ses engagements envers les institutions et sociétés partenaires pour le paiement des dettes, la gestion des déchets ménagers, la consommation publique (eau, électricité) et les décisions judiciaires contre la commune, cette dernière consacre près de 53% de son budget, ce qui équivaut à 391 MDH. Il faut noter que le conseil a consacré une enveloppe de 48 MDH (6,5% du budget) pour la gestion des services sociaux, culturels et économiques dédiés aux citoyens.

Lors de cette rencontre, et conformément aux dispositifs de l’article 249 de la loi organique 113.14, le conseil a dédié une enveloppe de 72 MDH aux six arrondissements de la ville de Fès. L’arrondissement de Zouagha, le plus peuplé, bénéficiera d’une enveloppe de 14 MDH, suivi des arrondissements Agdal et El Mariniyine avec 13 MDH, des arrondissements de Saiss et de Jnane El Ouard un budget de 12 MDH, tandis que l’arrondissement de Fès-Medina bénéficiera de 8 MDH. Après plus de 3 heures de débats, et avant d'appeler les élus à se prononcer, Driss El Azami El Idrissi a résumé les orientations de la commune de Fès pour l’année 2019, assorties d' un total budgétaire de 742 MDH. À l'issue des discussions, le budget a été adopté à la majorité.  

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages