A lire aussi

06-12-2018 10:08

Cahier scolaire. Deuxième plainte de la Tunisie

Dans la même optique que sa première plainte, déposée le 5 juillet 2018 auprès de l'Organisation…
Rejoignez nous sur :

Le HUSA est parvenu à réduire ses pertes. Son résultat négatif a été de - 5,3 MDH pour la saison 2017-2018 après avoir atteint -7,4 MDH en 2015-2016 et -7,9 MDH en 2016-2017.

Bien que le Hassania Union Sport Agadir (HUSA) ait accédé au Championnat marocain de football et devrait prochainement participer à la Coupe de la CAF, le club n’arrive toujours pas à atteindre l'équilibre financier. Et à l’instar des saisons précédentes, le club soussi a une nouvelle fois enregistré un résultat net déficitaire. Le bilan du HUSA s’est soldé, selon le rapport financier adopté lors de l’Assemblée générale ordinaire, tenue le mercredi dernier à la salle des conférences du Grand Stade d’Agadir en présence de 26 adhérents sur 42, par un résultat négatif établi à -5,3 MDH durant la saison 2017-2018. Néanmoins, le HUSA est tout de même parvenu à réduire ses pertes, ayant été de -7,4 MDH en 2015-2016 et de -7,9 MDH en 2016-2017. Il était cependant de l’ordre de -3,4 MDH en 2014-2015.

Dans le détail, les produits comptabilisés au titre de la saison 2017-2018 se sont établis à plus de 37,5 MDH, contre 31,5 MDH pour la saison 2016-2017, tandis que les charges du HUSA ont atteint plus de 42,8 MDH, contre 39,4 MDH pour la saison 2016-2017. La perte a baissé grâce à l’amélioration des recettes, qui sont passées de 28,1 MDH au titre de la saison 2015-2016 à 31,5 MDH en 2016-2017 et à 37,5 MDH durant cette saison. Soulignons l’apport considérable des recettes de sponsoring, fixées à 9,2 MDH, essentiellement dans le cadre du partenariat avec le groupe Akwa qui a misé plus de 6 MDH, en plus des 7,9 MDH revêtant la forme de recettes de la FRMF et des subventions des conseils régional, municipal et provincial. À cela s’ajoutent les dons estimés à 1,2 MDH par les amateurs de l’équipe, les produits de cession, les recettes issues du loyer du stade Al Inbiaat et du Grand stade, ainsi que les recettes de l’École du Hassania.

En revanche, les dépenses se sont renforcées de 3,4 MDH par rapport à la saison écoulée. Une évolution qui s’explique par les  dotations d’exploitation estimées à 15,2 MDH, mais aussi les charges du personnel (12,7 MDH), dont les salaires des joueurs, et d’autres charges externes comme les redevances de la Société nationale de gestion et réalisation des stades (SONARGES), les loyers des joueurs et entraîneurs, les frais d’hébergement et les charges non-courantes à hauteur de 3,3 MDH. Par ailleurs, le club a lancé, mercredi 15 août, la vente des abonnements pour la saison prochaine, permettant l'accès au stade Adrar. Ces cartes d’abonnement ne concernent que les 15 matchs de la Botola Pro1 qui seront joués à domicile.  

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages