A lire aussi

16-09-2019 12:35

Conjoncture. Hausse de la production manufacturière au 2e trimestre

L’indice de la production des industries manufacturières hors raffinage de pétrole a enregistré une…
Rejoignez nous sur :

Le Pont à haubans de Sidi Maarouf est aujourd'hui avancé à 79% et sa mise en service est prévue fin 2018, a annoncé, mercredi à Casablanca, le ministre de l'équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara à l'issue d’une visite à ce chantier.

Le ministre a notamment rappelé que ce projet, financé par son département, la commune urbaine de Casablanca et la direction générale des collectivités locales, s’inscrit dans le cadre du plan de développement de Casablanca. L'objectif en est d’améliorer les conditions de mobilité urbaine des habitants de la ville par le réaménagement du carrefour de Sidi Maarouf en un échangeur urbain à trois niveaux composés d’un pont à haubans et de ses accès, de deux grands giratoires et leurs bretelles ainsi que de deux branches de trémies unidirectionnelles.

La conception globale de cet aménagement a pour finalité de résorber le niveau de congestion de la circulation induite par un trafic exceptionnel de 17 000 véhicules/h en heures de pointe, de garantir le bon fonctionnement du carrefour avec le passage du tramway, d’assurer une liaison fluide de l’axe Aéroport Mohammed V et les différents centres d’affaire de la zone, dont Technopark, Zénith et Casa Nearshore et d’améliorer le confort de la circulation des piétons, a-t-il ajouté

Selon le ministère, la première phase de ce grand projet concerne le niveau +1 qui est distingué par le pont à haubans et ses accès en terre armée Nord et Sud, le niveau 0 défini par les deux giratoires Nord et Sud, les bretelles longeant la RN11 et enfin les branches aménagées des Boulevards de Fès, d’Abou Bakr El Kadiri, de Panoramique et des Préfectures.





Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages