A lire aussi

05-12-2019 10:01

Comment réhabiliter l'engagement des jeunes marocains? Les pistes de l'initiative Moustaqil

Une trentaine de jeunes ont assisté à la table ronde sur le thème “L’engagement chez les jeunes…
Rejoignez nous sur :

Chapeautée par la CGEM Meknès-Ifrane, une délégation d’entreprises de Bordeaux a effectué, du 10 au 12 avril, une mission d'affaires multisectorielles. Il s’agit de CBSOA, une association de chefs d’entreprise travaillant avec l’Afrique. La visite a connu plusieurs rencontres avec le Groupe Zniber, Central Danone, le CHU de Fès et des professionnels l’agroalimentaire.

La CGEM Meknès-Ifrane compte drainer davantage de capitaux français sur la région. Pour ce faire, elle a organisé récemment des rencontres d’affaires avec le groupe CBSOA (Club d'entreprises Bordeaux Afrique), qui est une association de chefs d’entreprise travaillant avec l’Afrique, en partenariat avec la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Bordeaux. Ces rencontres ont connu des visites guidées et des réunions d’affaires B to B avec les opérateurs économiques de la ville. «Nous sommes venus rencontrer les opérateurs économiques de la région pour trouver les partenaires qui vont nous accompagner dans notre développement sur la région», explique Marc Rivière, représentant du club d’entreprises CBSOA aux Inspirations ÉCO.

En effet, les différentes entreprises participant à cette visite de prospection font partie du club d’entreprises CBSOA qui fait les études et organise le développement des sociétés françaises sur le territoire africain. Le club représente 60 entreprises chacune dans son domaine. Lors de cette visite, seules 5 entreprises ont été choisies pour venir explorer les opportunités d’investissement sur la Région Fès-Meknès. Il faut noter que la plupart de ces entreprises souhaitent installer leurs filiales au Maroc. «La région bénéficie d’une dynamique qui intéresse notre groupement de sociétés», précise Rivière, qui est également responsable de développement commercial et export de la société Zhendre, spécialisée dans les solutions mobiles dédiées aux conditions extrêmes, comme la fabrication de conteneurs frigorifiques, de chambres froides et de climatiseurs de tente. «La région dispose d’un fort potentiel dans l’agroalimentaire et il reste encore beaucoup de choses à faire pour la conservation des produits», ajoute-t-il. Lors de cette rencontre, les membres du groupe ont visité la plateforme de compostage de Diana Holding, qui est installée à proximité de la pépinière.

Le compost produit est 100% d'origine végétale et issu des sous-produits des unités de production agricole et des industries agroalimentaires, tels que les bois de taille, le marc de raisin, ainsi que les grignons d'olive. Les responsables du groupe ont dévoilé que l’usine compte améliorer cette année ses capacités de production pour passer d’une capacité de production de 10.000 à 15.000 tonnes, annuellement. Le groupe souhaite également élaborer un partenariat avec les universités de la région, pour former les profils adéquats et nécessaires pour l’accompagnement du développement de ses entreprises. Il faut préciser que les activités des CBSOA vont de la santé à l’agroalimentaire, en passant par le transport et logistique, le négoce de matières premières, les assurances, les cabinets d’avocats, le matériel électrique, la télécommunication ou encore les énergies renouvelables. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages