A lire aussi

20-02-2018 18:43

Omar Hilale préside un comité spécial de l’ONU

Le Représentant Permanent du Maroc aux Nations Unies, Omar Hilale, présidera le Comité Spécial de…
Rejoignez nous sur :

La Société du tramway de Rabat-Salé (STRS) vient de lancer un appel d’offres pour définir un nouveau mode d’exploitation et arrêter un business plan détaillé pour les 20 ans à venir.

Le cabinet conseil qui sera choisi à l’issue de cette mise en compétition devra apporter son assistance à la STRS pour la passation du contrat d’exploitation. Outre les deux lignes en exploitation depuis 2011, le domaine d’intervention du futur exploitant couvrira également les 7 km, objet des travaux d’extension mobilisés actuellement au niveau de la Ligne 2. La mission du prestataire consiste à dresser un bilan du contrat d’exploitation actuel des deux lignes (L1 et L2) et à proposer des scénarios d’évolution du schéma d’exploitation optimal (régie directe, concession, etc.). Il s’agit aussi de préparer, pour le compte de la STRS, un business plan détaillé à l'horizon de 20 ans. Actuellement, l’exploitation du réseau est confiée à Transdev qui a mis en place une société dédiée pour cette activité au Maroc. Le leader mondial du tramway a été retenu pour une période de six ans à l’issue d’un appel d’offres international en 2010.

Depuis, plus de 300 personnes ont été recrutées et formées dans les différents secteurs d’activité pour assurer l’exploitation et la maintenance du réseau. En termes de gouvernance, la STRS a été créée en 2009, son capital était détenu conjointement par l’État, les communes urbaines de Rabat et de Salé et majoritairement par l’Agence pour l’aménagement de la Vallée du Bouregreg. Cette configuration capitalistique a changé en 2014 suite à la prise de participation de l’établissement de coopération intercommunale «Al Assima» dans le capital de la STRS à hauteur de 34%, conférant à celle-ci un statut de Société de développement local (SDL). Encadré Les Projets d’extensions La ligne 2 connaîtra une extension à Rabat de 2,4 km et à Salé de 4,6 km, totalisant un linéaire supplémentaire de 7 km. Elle devra ainsi atteindre les quartiers denses de Yaacoub Al Mansour à Rabat et Hay Moulay Ismaïl et Hay Al Quarriat à Salé. Avec une population desservie de 400.000 habitants, ce sont 40.000 voyageurs additionnels qui viendront rejoindre les 110.000 usagers quotidiens (le réseau va se doter de 22 rames de 32 mètres à plancher bas intégral). Par ailleurs, les études sont en cours pour de futures extensions sur la ligne 1 de Rabat et sur la ligne 2 de Salé, d’une longueur totale de 9 km. L’extension de la ligne 1 couvre la partie allant du terminus de Madinat Al Irfane jusqu’au croisement de l’avenue Annakhil et l’avenue Abderrahim Bouabid, en passant par le futur pôle multimodal (Gare LGV de Hay Riad, nouvelle gare routière et station de tramway). L’extension de la ligne 2 devrait, quant à elle, s’étendre du futur terminus de la ligne 2 au niveau du nouvel hôpital de Salé jusqu’au centre du quartier de Sala Al Jadida. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages