A lire aussi

05-12-2018 14:45

Sahara : L’Algérie sous pression aujourd’hui à Genève

Impliquée de facto dans le conflit du Sahara marocain depuis sa naissance, l’Algérie a depuis…
Rejoignez nous sur :

Les travaux de mise à niveau du complexe Moulay Abdellah, à Rabat, sont enfin achevés. La réhabilitation de la piste d’athlétisme, qui a coûté 18,5MDH, et de la pelouse a atteint la phase finale des essais. Le complexe ouvrira ses portes le 22 mai pour la tenue du meeting international Mohammed VI, qui a intégré le Diamond League.  

Fermé depuis le scandale de la pelouse défectueuse lors de la Coupe du monde des clubs en 2014, le complexe Moulay Abdellah devrait bientôt rouvrir ses portes. En tout cas, les travaux de rénovation aussi bien de la pelouse que de la piste d’athlétisme sont achevés. Les essais sont en cours pour s’assurer de la conformité du complexe aux normes internationales. Rappelons que c’est au ministère de l’Équipement, à travers sa Direction des équipements publics, qu’ont été confiés les travaux de réhabilitation de ce stade qui devrait être «praticable», fin avril.

C’est ce qu’assure aux Inspirations ÉCO la directrice des équipements publics, Zineb Benmoussa qui ajoute que «la cadence est accélérée». En effet, il est impératif que le complexe soit fin prêt pour la tenue du «Diamond League», circuit majeur de l’athlétisme mondial. Le Meeting international Mohammed VI d’athlétisme fait partie cette année de la prestigieuse Ligue de diamant de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF).

Dans ce cadre, les experts de l’IAAF ont déjà effectué deux visites au Maroc pour le suivi de la mise à niveau de la piste dont le coût global (y compris les études) s’élève à 18,5 MDH. Une autre visite est programmée dans les prochains jours pour que l’IAAF atteste de la conformité du complexe à abriter cette compétition internationale, programmée le 22 mai à Rabat. «Tout a été fait dans les règles de l’art», précise Zineb Benmoussa. D’ailleurs, avant la visite de l’IAAF, les laboratoires de contrôle devront, eux aussi, rendre leur verdict.

Il est à rappeler que la mission de contrôle technique des travaux et d'octroi des certificats de conformité des différentes installations aux exigences normatives et de sécurité a été confiée au Bureau de contrôle, Socotec. Le Laboratoire LPEE assure, pour sa part, le contrôle de la qualité des travaux et des matériaux et la réalisation des tests et essais de réception des prestations exécutées selon les règles du bâtiment. Quant au laboratoire des sols sportifs Labosport, il se charge de l'assistance technique, du contrôle et de la réception des travaux de reprise de l'engazonnement de l'aire de jeu du stade. Au niveau de la pelouse, point noir de l’édition 2014 de la Coupe du monde des clubs, un nouveau système a été mis en place. Au lieu des plaques de gazon prêt à poser, les responsables ont opté cette fois-ci pour le gazon semé.

Le système de drainage a aussi été refait complètement pour éviter tout couac dû aux conditions climatiques. Les travaux de rénovation de la pelouse ont coûté 1,5 MDH supplémentaires par rapport au budget initialement prévu pour la rénovation du complexe (6MDH) comme l'avait annoncé le ministre de la Jeunesse et des sports Lahcen Sekouri. La commission technique devra se prononcer sur la mise en service du stade pour abriter les matchs de football. Après la validation du ministère de la Jeunesse et des sports, la Fédération royale marocaine du football est appelée, elle aussi, à homologuer le stade.

Selon un communiqué du ministère de la Jeunesse et des sports, conformément aux normes techniques en vigueur, l’ensemble des travaux réalisés relatifs à l’engazonnement et la réhabilitation de la piste d’athlétisme nécessiteront une période d’essai avant la réouverture officielle de ce complexe pour accueillir les différentes manifestations sportives. Selon une source à la FRMF, le complexe Moulay Abdellah serait fort probablement ouvert aux matchs de football dès la prochaine saison.


 

Le détail des travaux

Selon un communiqué du ministère de la Jeunesse et des sports, les travaux d’achèvement de la mise à niveau du complexe sportif Prince Moulay Abdellah ont concerné notamment trois niveaux. Il s’agit de l’installation d’un nouveau système d’engazonnement du terrain, tant au niveau de l’infrastructure et du système de drainage, qu’au niveau du substrat et du gazon. Ce système est doté d’un substrat élaboré et d’un gazon semé in situ. Les travaux ont porté également sur l’achèvement du reste des travaux de finition relatifs au bâtiment (plomberie, électricité, peinture, sonorisation, contrôle d’accès, vidéosurveillance, éclairage du stade…). En outre, la piste d’athlétisme du complexe Prince Moulay Abdellah a été reprise conformément aux normes internationales et professionnelles en vigueur.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages