L’apprentissage se poursuit sur les pistes du sud-est du Maroc. Pour cette 2e étape, les concurrents de l’Afriquia Merzouga Rally, de 27 nationalités différentes, devaient parcourir 307,2 km dont 212 km de spéciale. Parmi eux, les Indiens, Aravind Prabhakar et Abdul Wahid. « Ça fait longtemps que je fais du hors-piste en Inde mais piloter dans les dunes, comme ici au Maroc, ça n’a pas de prix ! », explique Abdul, qui participe pour la 2e fois à l’Afriquia Merzouga Rally. Il rêve du Dakar comme l’Australien, Jamie Mc Canney ou encore Myunggul Ryu, le premier Sud-Coréen à s’être inscrit à l’Afriquia Merzouga Rally.

Le Français, Michael Metge (Sherco), déjà victorieux du prologue dimanche, s’est montré le plus rapide dans la catégorie motos, lors de la deuxième étape du Rally. Il s’offre le meilleur temps et devance l’Espagnol, Oriol Mena (Hero, à 1 min 16) et le vainqueur de la veille, le Français Adrien Van Beveren (Yamaha, à 1 min 34). Le Nordiste conserve néanmoins la tête du général, devant le vainqueur du jour.

En Side by Side, Nasser Al-Attiyah s’impose pour la 2e fois consécutive et creuse l’écart au classement (46 min 16 devant Dani Sola). Le Français, Axel Dutrie a la même réussite : sa 2e victoire d’étape lui permet de conforter sa 1re place au général. La journée s’est achevée par une formation dédiée à la navigation, l’idéal avant de replonger dans les travaux pratiques dès demain.  

Le Flash Sport

0
Partages
0
Partages