Le Maroc et l'Union Africaine (UA) ont signé, hier samedi à Rabat, le protocole d'accord conférant au royaume l'organisation des Jeux Africains de 2019.

Cette édition, et pour la première fois, portera sur plus de quinze disciplines sportives, dont au moins huit seront qualificatives pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Signé par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Rachid Talbi El Alami, pour le Gouvernement du Maroc, et par la commissaire aux Affaires sociales de l'UA, Amira El Fadil, pour la Commission de l'UA, cet accord désigne le Maroc comme pays hôte de ces jeux quadriennaux qui se disputeront dans les villes de Rabat et de Casablanca.

A cet égard, Talbi El Alami a indiqué qu'après le désistement du pays désigné initialement pour l'organisation, le Maroc ne dispose plus que de dix mois pour la préparation de ces Jeux dont le coup d'envoi devrait être donné à l'occasion de la Fête de la Jeunesse de l'année prochaine.

Au moins 5.000 athlètes prendront part à cet événement. Diverses disciplines seront représentées à cet événement, dont huit, au moins, seront qualificatives pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Une commission mixte s'attèlera à arrêter la liste définitive des disciplines qui prendront part aux Jeux Africains, a ajouté Mme El Fadil, précisant qu'il s'agira d'au moins de 15 sports.

La 12è édition des Jeux africains, qui sont organisés chaque quatre ans par l'Association des comités nationaux olympiques d'Afrique (ACNOA) et l'UCSA, verra la participation de 5.000 athlètes, outre les officiels de 54 pays membres de l'ACNOA.

Le Flash Sport

0
Partages
0
Partages