A lire aussi

12-11-2019 12:00

Mouawia Essekelli : “AWB s’impose au Trade Club Alliance”

Le Club Afrique Développement du Groupe Attijariwafa bank (AWB)vient de rejoindre le Trade Club…
Rejoignez nous sur :
Monde

 

Le développement et le renforcement des relations mutuellement avantageuses avec les pays africains et leurs groupements d'intégration font partie des priorités de la politique extérieure russe, a affirmé lundi le président Vladimir Poutine.

"Le 24 octobre, Sotchi accueillera le sommet Russie-Afrique qui constitue le premier sommet à part entière qui rassemblera les leaders des pays africains et les dirigeants des groupements régionaux majeurs et constituera le point de départ des relations de partenariat équitables, basées sur l’égalité en droit et l’intérêt pratique mutuel", a souligné le président Poutine dans une interview à l’Agence de presse russe "TASS" à la veille du sommet.

Il a indiqué que la Russie dispose de projets concernant la croissance future des relations avec l'Afrique, ajoutant que l'objectif du sommet est de les "systématiser et de les fixer de manière la plus concrète possible dans sa déclaration finale", tout en définissant les mécanismes pour réaliser les accords qui seront atteints lors de ce rendez-vous. "Les relations russo-africaines sont en plein essor. Un dialogue politique intense est en cours, y compris sur les questions de sécurité globale et régionale. Les liaisons interparlementaires s’élargissent et le commerce mutuel augmente et se diversifie progressivement", a relevé M. Poutine.

Estimant que les pays africains apprécient que la politique extérieure de la Russie, y compris en ce qui concerne le continent, est constructive, le président Poutine a affirmé que la position de son pays n’est pas d’"imposer des recommandations à des conditions politiques ou des préférences économiques ou commerciales", mais elle respecte le principe "Solutions africaines aux problèmes africains". Dans le volet économique, le chef de l'Etat russe a indiqué attendre des représentants du milieu d’affaires africains de formuler à Sotchi des propositions visant à élargir les relations bilatérales et que les dirigeants des organisations régionales africaines présentent des suggestions sur comment développer ensemble la coopération multilatérale.

Concernant les investissements russes en Afrique durant les cinq prochaines années, Poutine a affirmé qu’ils sont considérables avec des projets russes dont la valeur atteint des milliards de dollars, soulignant la nécessité pour les partenaires africains de créer des conditions stables et prévisibles et des mécanismes de protection des investissements qui sont indispensables pour le commerce et pour un climat d’investissement favorable.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages