A lire aussi

20-11-2019 13:15

Range Rover Evoque. Sur les traces du Velar

Lancée en grande pompe la semaine dernière, la nouvelle génération du Range Rover Evoque est…
Rejoignez nous sur :
Monde
 
Pour la Journée internationale des femmes rurales, célébrée ce 15 octobre, le secrétaire général des Nations Unies António Guterres a adressé un message de soutien aux femmes et filles rurales qualifiées de symbole de la résilience face aux changements climatiques.
 
À cette occasion, le secrétaire général de l’ONU a rappelé que près du tiers des femmes actives dans le monde travaillent dans l’agriculture. «Elles cultivent la terre, fournissent la nourriture, l’eau et le combustible et font vivre des familles entières, pourtant l’accès à la terre, au crédit, aux machines, aux marchés et aux responsabilités».
 
Dans la même lignée, il a fait un état des lieux des obstacles auxquels les femmes rurales sont pré-disposées, qui les empêchent de réaliser leur «plein potentiel» alors que les effets dévastateurs des changements climatiques s’ajoutent à leurs difficultés.
 
«Les femmes rurales sont pourtant dotées des savoirs et des savoir-faire qui pourraient aider les populations et les sociétés à s’adapter aux conséquences des changements climatiques en adoptant des solutions naturelles à faible émission de carbone».
 
Le secrétaire général a souligné l’importance de donner la parole aux femmes rurales et de les écouter dans l’objectif de propager des connaissances sur les changements climatiques et «inciter les États, les entreprises et les responsables locaux à agir».
 
«Ces pionnières de l’énergie verte, qui sont toujours les premières à adopter de nouvelles techniques agricoles et à intervenir en cas de crise, peuvent être un puissant moteur de progrès partout sur la planète», a-t-il conclu.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages