Imprimer
Affichages : 625

 

Des familles de membres du groupe djihadiste Etat islamique (EI) - environ 800 - ont fui un camp de déplacés dans le nord de la Syrie, situé à proximité des combats entre forces kurdes et turques, ont annoncé dimanche 13 octobre les autorités kurdes.

«L'assaut militaire brutal mené par la Turquie et ses mercenaires se déroule désormais à proximité du camp de Aïn Issa, où se trouvent des milliers (de membres) des familles de l'EI», a annoncé dans un communiqué l'administration autonome kurde. «Certaines ont pu prendre la fuite».

Les combats font rage dimanche dans le nord de la Syrie, opposant les forces kurdes aux militaires turcs et leurs supplétifs syriens qui cherchent à conquérir des secteurs frontaliers. Depuis le début mercredi de l'offensive turque contre une milice kurde syrienne, plus de 130.000 personnes ont été déplacées, a indiqué l'ONU, les organisations internationales mettant en garde contre un nouveau drame humanitaire dans le pays en guerre.

Depuis mercredi, 85 combattants kurdes ainsi que 38 civils ont été tués dans les violences, selon un dernier bilan de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).