A lire aussi

12-11-2019 12:57

Assainissement liquide. Les chantiers avancent bien

Le gouvernement veut atteindre un taux de raccordement au réseau de 80% en milieu urbain et réduire…
Rejoignez nous sur :
Monde

 

Le président américain Donald Trump a annoncé vendredi de nouvelles sanctions contre le système bancaire iranien, affirmant qu'il s'agissait des «sanctions les plus sévères jamais imposées à un pays».

«On vient juste de sanctionner la banque nationale d'Iran. Cela vient juste de se faire», a lancé le président dans le Bureau ovale. Ces nouvelles sanctions viennent dans le sillage des attaques contre les installations pétrolières en Arabie saoudite, qui, selon Washington ont été menées par les Iraniens, ce que Téhéran dément. Destinées à montrer que l’allié des États-Unis au Moyen-Orient paiera lui aussi le prix des sanctions américaines contre Téhéran. Un pari risqué.

«Si nous ne pouvons pas exporter notre pétrole, personne d’autre ne le pourra», avait averti, il y a plusieurs mois, le président iranien, Hassan Rohani. Les attaques inédites de samedi contre les installations pétrolières saoudiennes, qui font craindre une nouvelle escalade dans cette région ultrasensible, s’inscrivent dans cette stratégie iranienne de montée des tensions pour se sortir de la nasse.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages