A lire aussi

18-11-2019 10:58

Forum euro-méditerranéen d’Essaouira: Maryam AIT MOULAY remporte «Prix pour Jeunes Leaders»

Suite à un appel à candidatures ouvert à tous les pays du pourtour méditerranéen près de 180…
Rejoignez nous sur :
Monde

Les Nations Unies ont exprimé leur préoccupation par rapport au sort de quelques 3 500 migrants et réfugiés "en danger" en Libye en raison de leur présence dans des centres de détention situés à proximité des zones de conflit au sud de Tripoli.

La situation des migrants dans le bourbier libyen se complique d'avantage. Les avertissements de l'ONU surviennent à la suite de la déclaration de l'agence anti-immigration illégale répondant du gouvernement d’union nationale libyen. La Marine libyenne a secouru de nombreux migrants marocains en méditerranée et ont été placés dans des centres de détention dans la capitale et ses banlieues.

Depuis le 4 avril, les forces de Haftar poursuivent une offensive visant à contrôler Tripoli, où le gouvernement d’union nationale reconnu par l'ONU est en place. Les combats, qui entrent dans leur cinquième mois, ont tué environ 1093 personnes et en ont blessé 5762, y compris des civils, tandis que le nombre de personnes déplacées avoisinait les 120 000, selon  l'ONU.

Il y a plus d'un mois, les forces de Haftar ont bombardé un centre pour migrants à Tajura, tuant ainsi des dizaines de migrants, dont dix Marocains.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages