Imprimer
Affichages : 1244

 

Ennahar TV rapporte dans son site d'information que  le directeur de la communication de l’ONG Human Rights Watch pour la région MENA et ancien journaliste marocain Ahmed Reda Benchemsi s’est vu signifier son expulsion du territoire algérien.

La Justice algérienne a ordonné, dimanche l’expulsion d’Ahmed Reda Benchemsi. Ennahar TV  affirment qu’il est entré sur le territoire algérien “sans aucune autorisation officielle lui permettant d’agir en tant que représentant de l’organisation américaine Human Rights Watch”.

Les premiers résultats de l’enquête indiquent que la présence d’Ahmed Réda Benchemsi en Algérie “entre dans le cadre d’une agenda visant à infiltrer le “mouvement populaire” qui secoue le pays”, précise Ennahar.

Arrêté vendredi 9 août à Alger, le directeur de la communication pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord de Human Rights Watch, Ahmed Benchemsi, avait été relâché “dans la nuit, aux environs de minuit”, après plusieurs heures d’investigation, rapporte le média algérien TSA. Il a été arrêté pendant la mobilisation populaire et avait été conduit à un commissariat à Alger avant d’être placé en garde à vue, selon le journal El Watan.