A lire aussi

19-09-2019 12:15

Investissement: Mémorandum d’entente entre Casablanca Finance City et BarcelonaCentre Financer Europeu

Casablanca Finance City (CFC) et Barcelona Centre Financer Europeu (BCFE) signent un mémorandum…
Rejoignez nous sur :
Monde

 

Alors que le gouvernement veut tout faire pour empêcher cet homme qui se revendique du suprémacisme blanc d'exprimer ses idées, l'administration pénitentiaire a révélé qu'il avait été autorisé à envoyer du courrier depuis sa cellule.

L’auteur des attentats de Christchurch, Brenton tarrant, a adressé un courrier de sa prison de haute sécurité d’Auckland. La lettre de six pages, adressée à un Russe nommé Alan, a été publiée par un utilisateur du forum 4chan.

Ce document, daté du 4 juillet et rédigé en capitale, évoque un voyage que Brenton Tarrannt a fait pendant un mois en Russie, en 2015, son admiration pour le fasciste britannique Oswald Mosley et sa conviction qu'"il y a un grand conflit à l'horizon".,

Ce défaut de surveillance de l'administration pénitentiaire a provoqué la fureur de la Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, qui, quelques jours après les attaques, s'était engagée à ne jamais prononcer le nom du tueur pour ne pas contribuer à sa "notoriété".

Pour rappel, Brenton Tarrant a été inculpé de 51 chefs de meurtre, de 40 chefs de tentative de meurtre et d'un chef d'acte terroriste. Son procès doit débuter en mai 2020. Son dossier est revenu jeudi devant la Haute Cour de Christchurch pour une brève audience sur des questions de procédure. Tarrant n'avait pas l'obligation de comparaître par visioconférence, comme il l'a fait par le passé.

L'affaire a été renvoyée au 3 octobre. La cour devrait à cette date se prononcer sur un éventuel dépaysement du procès.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages