A lire aussi

16-09-2019 14:28

Ligue professionnelle. Naciri décroche un second mandat

Banco pour Said Naciri. Le président du Wydad Athletic club vient d'être réélu pour un deuxième…
Rejoignez nous sur :
Monde

 

Le Conseil européen a officiellement nommé Christine Lagarde,  directrice générale du FMI pour succéder à Mario Draghi à la tête de la Banque centrale européenne. Ses compétences ont fait « l'unanimité » a expliqué le président français  Emmanuel Macron.

Lagarde) a réagi mardi depuis son compte Twitter, quelques minutes après l'annonce par le Conseil européen de sa sélection pour occuper la présidence de la Banque centrale européenne (BCE). Celle qui fut « en juin 2007 la première femme ministre des Finances et de l'Économie d'un pays du G7 » comme le souligne sa biographie officielle puis la première femme nommée à la tête du FMI en 2011, en remplacement de Dominique Strauss-Kahn, devrait succéder à Mario Draghi, dont le mandat arrive à échéance fin octobre, après validation de sa nomination.

A 63 ans, l'ancienne avocate d'affaires, au troisième rang derrière Angela Merkel et Theresa May dans le classement des femmes les plus puissantes dans le monde de Forbes l'an dernier, sera la première femme à diriger la BCE et la deuxième personnalité de nationalité française après Jean-Claude Trichet, de 2003 à 2011. Lagarde a également annoncé qu’elle quitte provisoirement sa fonction de Directrice Générale du FMI suite à cette nomination.

Il s'agit de la deuxième femme nommée à la tête d'une haute institution européenne, après celle  d'Ursula von der Leyen à la Commission, la presse européenne salue l'arrivée au pouvoir de deux femmes après soixante ans d’hégémonie masculine.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages