A lire aussi

17-09-2019 09:38

17-09-2019

Télécharger le PDF
Rejoignez nous sur :
Monde

Les manifestants défilent dans le centre d'Alger pour un 10e vendredi consécutif afin de manifester contre le « système » de Bouteflika dans son entier.

De nombreux manifestants ont rejoint en début d'après-midi, après la grande prière du vendredi, les centaines de protestataires qui s'étaient rassemblés dès le matin devant la Grande Poste, bâtiment devenu le point de ralliement de la contestation.

Les protestataires pourraient être encouragés à poursuivre leur mouvement, à l'issue d'une semaine marquée par de nouveaux limogeages, des convocations judiciaires et des poursuites annoncées contre des caciques du régime et le placement en détention provisoire de riches hommes d'affaires. D'autant que le pouvoir ne cède pas sur l'essentiel des revendications : Abdelkader Bensalah, apparatchik ayant accompagné Abdelaziz Bouteflika au long de ses 20 ans au pouvoir jusqu'à sa démission le 2 avril, est toujours chef de l'État par intérim, Noureddine Bedoui, autre fidèle dévoué, toujours Premier ministre d'un "gouvernement de la honte", comme le nomment les manifestants.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages