A lire aussi

13-09-2019 18:20

Azemmour: Une tentative de meurtre d'un policier finit par deux arrestations

La brigade de la police judiciaire relevant du commissariat de police d'Azemmour a arrêté, jeudi…
Rejoignez nous sur :
Monde

 

La cathédrale Notre-Dame de Paris, un monument symbole de la France, a été ravagée par un gigantesque incendie mardi. La terrible nouvelle, qui a fait le tour du monde, a suscité des réactions, en France mais aussi ailleurs, de sympathie mais aussi d’espoir de voir reconstruite cette partie du patrimoine mondiale de l'Humanité. L'incendie s'est déclaré peu avant 19H00 lundi et s'est propagé à grande vitesse, emportant la toiture de la cathédrale construite entre le XIIe et le XIVe siècle au coeur du Paris médiéval. Il a pris dans les combles de l'édifice, soumis à des travaux de restauration, et semble être parti au niveau d'échafaudages installés sur son toit. Une armada de sapeurs pompiers a été mobilisée pour circonscrire le gigantesque incendie et sauver l’édifice. Les chaînes de télévision, qui ont chamboulé leur programme en consacrant des éditions spéciales à ce terrible événement, relayaient en direct les images de l’incendie. 

La principale crainte étant de voir s’effondrer la Cathédrale. Mardi à l’aube, l'incendie, vécu comme une tragédie nationale mais aussi internationale, a été maîtrisé, après douze heures de lutte des pompiers. "L'ensemble du feu est éteint", a annoncé le porte-parole des pompiers de Paris. Mais il a laissé d’importants dégâts. Le sinistre a dévasté la charpente, provoquant l'effondrement de la flèche, mais la structure de l'édifice est sauvée.

"Nous avons sauvegardé les beffrois, symboles de Notre-Dame. Les tribunes sont aussi consolidées. Il faut maintenant s'orienter sur le coeur de la nef, qui a énormément souffert ».

En attendant, les annonces de dons ont commencé à affluer pour assurer la reconstruction de la cathédrale, en particulier 200 millions d'euros annoncés par le groupe LVMH, numéro un mondial du luxe et 100 millions annoncés par la famille d'industriels français Pinault, qui préside le groupe de luxe Kering. Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France a annoncé elle aussi 10 millions d’euros.

Le terrible incendie, qui fait la Une mardi de plusieurs titres français, a suscité également l’émoi au niveau international. Les réactions de chefs d’Etat et d’organisations internationales se sont multipliées lundi soir.

Le roi Mohammed VI a exprimé, dans un message au président français, « au nom du peuple marocain et en Son nom personnel, l'expression de tout Son soutien et de Sa solidarité ». Le souverain a également adressé ses pensées émues au peuple français tout entier. « Cette catastrophe touche non seulement un des monuments historiques les plus emblématiques de la ville de Paris, mais aussi un lieu de prières et de recueillement pour des millions de fidèles du monde entier », a dit le souverain.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages