A lire aussi

22-04-2019 13:43

Flash hebdomadaire

Image par défaut
MARCHÉ ACTIONS Doucement mais sûrement, le marché boursier efface ses pertes annuelles. En effet,…
Rejoignez nous sur :
Monde

 Le Conseil français du Culte Musulman (CFCM) a annoncé lundi qu'il poursuivait Facebook et YouTube  pour la diffusion du massacre de Christchurch sur les deux sites.

Le tireur a diffusé son attaque contre les mosquées en Nouvelle-Zélande en direct via sa page Facebook pendant 17 minutes.

Même quelques heures après l'attaque armée qui a tué 50 fidèles, la vidéo pouvait toujours être trouvée sur Facebook, Twitter et YouTube, ainsi que sur les applications.

Le CFCM porte plainte pour "diffusion de message à caractère violent incitant au terrorisme ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine susceptible d'être vu ou perçu par un mineur", selon la plainte envoyée lundi 25 mars au procureur de la République de Paris. Ces faits sont punissables de trois ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages