A lire aussi

14-06-2019 11:48

Emprunt obligataire. Wafasalaf prépare une levée de 250 MDH

Wafasalaf prépare sa sortie sur le marché obligataire. La société de financement vient d’obtenir le…
Rejoignez nous sur :
Monde
 
 
Un ressortissant marocain informateur d'Abdelhamid Abaaoud, cerveau présumé des attentats de Paris de 2015, a été condamné, ce vendredi à Katowice en Pologne, à trois ans et huit mois de prison pour appartenance au groupe État islamique, a rapporté l'agence PAP.
 
Le procureur avait requis contre Mourad T. (la loi polonaise interdit de publier son nom) six ans et demi de réclusion, dont cinq ans pour appartenance à l'EI et des peines plus légères pour des délits mineurs (détention d'une petite quantité de drogue et utilisation d'un document partiellement falsifié lors de ses voyages en Europe).
 
L'accusé et ses défenseurs ont affirmé qu'il n'avait jamais été membre de l'EI. Selon le parquet polonais, Mourad T. a été "collaborateur" et "éclaireur" d'Abdelhamid Abaaoud, le cerveau présumé des attentats du 13 novembre 2015, qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis, en banlieue parisienne. Abaaoud a été abattu par la police française le 18 novembre à Saint-Denis.
 
Le procès de Mourad T, qui a duré près d'un an, est le premier cas de poursuite en Pologne contre un collaborateur direct d'un important membre de l'EI. Les services polonais, mis sur sa piste par des confrères de pays membres de l'UE et la CIA, l'avaient arrêté le 5 septembre 2016 à Rybnik en Silésie.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages