A lire aussi

21-05-2019 13:06

Plainte des saisonnières marocaines. L’entreprise épinglée s’exprime

Une nouvelle plainte vient éclabousser le déroulement de cette campagne agricole. L’entreprise…
Rejoignez nous sur :
Monde

Vingt personnes sont mortes dans l'effondrement d'un immeuble abritant une école maternelle et primaire avec des dizaines de personnes piégées à l'intérieur, a annoncé vendredi le ministre de la Santé de l'Etat de Lagos, Jide Idris.

"Vingt personnes ont été tuées et 45 ont été soignées dans les différents hôpitaux" de la ville, a-t-il affirmé, sans préciser combien d'enfants se trouvaient parmi les victimes. Une quinzaine de blessés étaient toujours pris en charge "dans un état stable".

Un précédent bilan officiel faisait état de neuf morts.

Le vieil immeuble abritant une école maternelle et primaire, ainsi que des appartements et des commerces, s'était écroulé subitement mercredi matin à Lagos Island, un quartier densément peuplé de la capitale économique nigériane.

Le drame a suscité une immense indignation au Nigeria, le bâtiment en question ayant été identifié comme devant être démoli depuis 2017, selon l'Etat de Lagos.

Le gouverneur de Lagos, Akinwunmi Ambode, avait affirmé mercredi que l'école était "illégale" et que les propriétaires avaient refusé de respecter l'injonction des autorités de démolir plusieurs bâtiments dans ce quartier historique.



Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages